Lancement de la programmation automnale du Service de la formation continue du Cégep de Saint-Hyacinthe

Saint-Hyacinthe, le 15 juin 2022 – Le Service de la formation continue du Cégep de Saint-Hyacinthe dévoile sa programmation automne 2022 à l’intention des adultes et des travailleurs. Au total, ce sont près de 150 ateliers, cours et formations à temps partiel et à temps plein qui s’ajoutent aux activités régulières d’accompagnement professionnel, de formation en entreprise et de formation sur mesure. Les inscriptions sont déjà commencées pour les attestations d’études collégiales, les activités de formation et les perfectionnements professionnels offerts par la Formation continue, l’Académie d’excellence entrepreneuriale, le Bureau de la reconnaissance des acquis et des compétences, et SYNOR Formation et services-conseils aux entreprises.

Programmation du Service de la formation continue

100 cours de perfectionnement professionnel à 1 $ l’heure* dont 21 nouveautés chez Synor!

Les cours de perfectionnement professionnel visent l’actualisation et le développement rapide des compétences. Très populaires, ces cours à temps partiel sont majoritairement offerts en ligne.

· Suite Office et Office 365 (15 cours)
· Ventes et marketing numérique (14 cours)
· Stratégies de recrutement (3 nouveautés)
· Vente, conseils et service à la clientèle (4 nouveautés)
· Ressources humaines (3 cours)
· Bonnes pratiques dans l’industrie agroalimentaire (4 nouveautés)
· Et plus encore!

*Ces cours sont offerts avec la participation financière du gouvernement du Québec. Certaines conditions s’appliquent.

SYNOR propose également de nombreuses formations grand public dans des domaines variés. À noter que plusieurs cours sont offerts en autoformation.

· Anglais et espagnol des affaires et francisation en milieu de travail (cours individualisés en entreprise, horaire flexible)
· Industrie agroalimentaire
· Saine gestion et gouvernance
· Gestion et ressources humaines, conseiller en ressources humaines
· Contrôle et assurance qualité
· Gestion de projet
· Gestion d’une équipe de travail : microprogramme pour nouveaux superviseurs
· Et plus encore!

Consulter www.synor.ca

La reconnaissance des acquis et des compétences est gratuite jusqu’en décembre!

La reconnaissance des acquis et des compétences est une démarche qui conduit à l’obtention d’une reconnaissance officielle provenant des expériences de travail. Obtenez votre diplôme sans retourner sur les bancs d’école. La RAC est offerte complètement à distance pour la majorité des programmes. En 2022, l’inscription aux compétences est gratuite!

· Techniques d’éducation spécialisée
· Techniques d’éducation à l’enfance
· Techniques de comptabilité et de gestion
· Finance et comptabilité informatisée
· Bureautique et comptabilité
· Bureautique
· Investigation en sécurité privée
· Techniques de santé animale
· Formation générale

En savoir davantage : www.bureau-rac.ca

Des formations créditables en ligne et en mode hybride cet automne

La Formation continue propose plusieurs attestations d’études collégiales à temps plein ou à temps partiel dès le mois d’août. La période de dépôt des candidatures sur le site du SRAM est déjà amorcée pour certains programmes.

· AEC Dessin et surveillance d’ouvrages en génie civil* (août)
· AEC Investigation et sécurité privée (août)
· AEC Estimation en construction et en rénovation (octobre)
· AEC Gestionnaire en sécurité privée (septembre)
· AEC Réseaux et cybersécurité (octobre)
· AEC Trouble du spectre de l’autisme (septembre)
· Parcours travail-études en petite enfance (novembre)
· Autres programmes à venir!

*Ce programme est offert avec la participation financière du gouvernement du Québec. Certaines conditions s’appliquent.

Pour tout voir : www.formationcontinuecegepsth.ca

L’Académie d’excellence entrepreneuriale : favoriser le développement des compétences managériales et entrepreneuriales

En réponse aux besoins de perfectionnement des gestionnaires, des administrateurs et des entrepreneurs, l’Académie a élaboré une programmation présentant plusieurs nouveautés.

· Comment gérer une équipe à l’ère numérique
· Gérer la performance de façon à susciter la mobilisation
· Planification stratégique adaptée aux entrepreneurs et contexte en mouvance
· Exercer votre courage managérial
· Parcours de formation – L’Internet des objets et l’IA : un monde de possibilités pour l’industrie agroalimentaire!
· Plusieurs nouvelles formations

Consulter le site www.academiedexcellence.ca

Le Service de la formation continue en bref

Le Service de la formation continue du Cégep de Saint-Hyacinthe propose des programmes de formation et de perfectionnement à temps plein et à temps partiel ainsi que des cours à la carte, des ateliers et des conférences. Cette offre a été développée afin de répondre expressément aux attentes des adultes et aux exigences du marché du travail. Sa mission est de contribuer au développement des connaissances et des compétences tout au long de la vie.

Le Service de la formation continue regroupe la Formation continue, le Bureau de la reconnaissance des acquis, SYNOR Formation et services-conseils aux entreprises, Mon eCampus, le Centre de diagnostic des compétences ainsi que l’Académie d’excellence entrepreneuriale.

Pour tout savoir, visitez www.leguideformation.ca

-30-

Source : 

Fanie-Claude Brien, directrice
Service de la formation continue
Cégep de Saint-Hyacinthe
450 771-9260 ou 514 875-4445 (Rive-Sud et Montréal), poste 2199

Exposition de l’artiste Pascal Audet à la Galerie du Cégep de Saint-Hyacinthe, fruit d’une collaboration avec le programme d’arts visuels et médiatiques

Saint-Hyacinthe, le 17 mai 2022 – L’exposition Bibelots électriques présente jusqu’au 27 mai à La Galerie (2e étage – corridor Est) le plus récent corpus d’œuvres de l’artiste Pascal Audet. Ce sont des sculptures cinétiques, sonores et interactives que l’artiste a produites au cours de l’année, dans le cadre d’une résidence d’artiste au sein des ateliers du département d’arts visuels.

Fidèle à ses amours, Pascal Audet a combiné au bois de l’électronique et de la programmation informatique, proposant des œuvres qui, par le jeu de l’interactivité, défient notre perception des machines et de la technologie. L’artiste s’est imprégné de l’ambiance des ateliers où les étudiantes et les étudiants d’Arts visuels et médiatiques sont en formation, pour créer des œuvres expérimentales qui explorent différents moteurs et qui s’incarnent aussi en verre, une matière qu’il a peu utilisée auparavant.

Au fil de sa résidence, Pascal Audet a partagé son expertise en arts médiatiques avec les étudiants et l’équipe départementale, dévoilant sans réserve son processus de création. En retour, il a reçu un soutien technique et un cadre de réflexion pour sa production, intégrant des références au travail d’atelier et même les contributions d’étudiants du cours Création multimédia. Ce faisant, il redéfinit notre conception de l’art en soutenant un mode de création collectif et en faisant appel à la participation du public qui, par sa présence, active les œuvres.

Résultat tangible de la collaboration entre Pascal Audet et le programme d’Arts visuels et médiatiques, l’exposition sera soulignée lors d’un événement le mercredi 25 mai, à 13 h15, dans La Galerie. Le public est invité à rencontrer l’artiste qui fera une brève présentation de ses œuvres et qui témoignera de son expérience.

C’est à cette occasion que sera dévoilée la personne gagnante du prix « coup de cœur » choisie par le public parmi les œuvres des finissantes et finissants du programme d’Arts visuels et médiatiques. Leurs projets sont exposés à EXPRESSION, Centre d’exposition de Saint-Hyacinthe jusqu’au 22 mai dans le cadre de l’exposition Attention, fragile!

Biographie de l’artiste
Pascal Audet (1967-) est un artiste professionnel qui vit et travaille à Saint-Hyacinthe. La pratique qu’il développe depuis 10 ans prend la forme d’installations sonores et visuelles interactives. Il combine de singulière façon des procédés de création numériques (programmation, image de synthèse) et analogiques (menuiserie, électroacoustique) dans des œuvres participatives proposant au public des expériences. Son travail s’intéresse ainsi à l’interactivité comme mode d’appréhension du monde, aux croisements possibles entre différents champs disciplinaires et de savoirs, ainsi qu’à la confusion entre l’art et le non-art.

Pascal Audet a présenté son travail dans le cadre d’expositions individuelles et collectives, dont à la Fondation Molinari à Montréal (avec Jean-Pierre Gauthier et Emmanuel Lagrange Paquet) en 2017 et à EXPRESSION, Centre d’exposition de Saint-Hyacinthe dans le cadre de la 6e édition de Orange, l’événement d’art actuel de Saint-Hyacinthe en 2018. Il est également programmeur-analyste pour le Laboratoire d’épidémiologie et de maladie porcine (Faculté de médecine vétérinaire, campus de Saint- Hyacinthe), expérience qu’il met à contribution dans sa production artistique. Avec d’autres artistes de la région maskoutaine, il fonde en 2021 le centre d’artistes Courants (Saint-Hyacinthe).

Pour plus amples renseignements et pour des images : Marie-Ève Charron, responsable de la coordination du programme – mecharron@cegepsth.qc.ca

– 30 –

Source : 

Marie-Ève Charron
Responsable de la coordination du programme Arts visuels et médiatiques
Cégep de Saint-Hyacinthe
mecharron@cegepsth.qc.ca

Ouverture de l’exposition des finissantes et des finissants du programme d’arts visuels et médiatiques du Cégep de Saint-Hyacinthe

Saint-Hyacinthe, le 2 mai 2022 – Dans une exposition intitulée Attention, fragile!, les 25 finissantes et finissants du programme d’Arts visuels et médiatiques du Cégep de Saint-Hyacinthe présentent le fruit de leur formation à EXPRESSION, Centre d’exposition de Saint-Hyacinthe, du 13 au 22 mai 2022.

Leurs œuvres seront dévoilées, en présence d’invités protocolaires et du grand public, lors de la soirée d’ouverture qui aura lieu le vendredi 13 mai à 17 h. À cette occasion, des prix seront remis aux plus méritants du groupe.

Alors que, tout au long de leur formation collégiale, les étudiantes et les étudiants ont souvent été portés par les consignes et les contraintes thématiques dans la réalisation de projets artistiques, cette exposition propose des œuvres plus personnelles et longuement travaillées. Dans leur texte de présentation, le groupe prend position face à la fragilité, propriété de la matière a priori perçue comme un défaut. « Notre exposition sert à exalter cette caractéristique qui, chez l’humain, est au contraire gage de beauté. Attention, fragile! conclut notre parcours collégial […] en vous offrant des réalisations intrinsèquement liées à notre propre vulnérabilité d’artiste. »

Inédites, les œuvres présentées attestent de leur cheminement en une variété de techniques (dessin, peinture, sculpture, installation, photographie, vidéo, animation 3D, etc.) explorées au cours de leur formation ou développées pour ce projet spécifique avec la volonté d’un aboutissement plus marqué.

Cette exposition met en lumière le travail acharné des étudiantes et des étudiants qui expriment également, par la création, leur souci du public sans lequel l’art n’aurait pas sa raison d’être : « Bien que nous soyons effrayés à l’idée d’être érodés par vos yeux, nous vous dévoilons et livrons un travail artistique authentique, car nous souhaitons que vous réalisiez que l’art ne peut pas exister sans le regard d’autrui. »

Nous vous attendons en grand nombre!

Attention, fragile!
Du 13 au 22 mai 2022

Pour plus amples renseignements et pour des images : Marie-Ève Charron, responsable de la coordination du programme – mecharron@cegepsth.qc.ca

– 30 –

Source : 

Marie-Ève Charron
Responsable de la coordination du programme Arts visuels et médiatiques
Cégep de Saint-Hyacinthe
mecharron@cegepsth.qc.ca

VOUS PRÉVOYEZ ADOPTER UN CHIEN PROCHAINEMENT?

Saint-Hyacinthe, le 8 mars 2022 – Vous souhaitez éventuellement adopter un chien? Vous ou quelqu’un de votre entourage êtes intéressé par ce sujet? Les étudiants du programme « Techniques de santé animale » du Cégep de Saint-Hyacinthe vous offrent d’identifier pour vous la race de chien qui convient à
votre style de vie.

Comment? En participant à une seule rencontre, au choix parmi celles proposées, d’une durée de 45 à 60 minutes. Les rencontres se feront virtuellement via la plateforme ZOOM.

Voici les différentes possibilités :

– Lundi 11 avril 2022 à 8 h 30
– Mardi 12 avril 2022 à 8 h 30
– Jeudi 14 avril 2022 à 8 h 30

Cette rencontre permettra aux étudiants de mieux cibler vos besoins afin de pouvoir vous conseiller le plus judicieusement possible, et ce, gratuitement. Faites vite : le nombre de places est limité. Parlez-en à vos amis ou à votre entourage : ils sont aussi les bienvenus!

Pour réserver ou pour obtenir des renseignements supplémentaires, veuillez communiquer le plus tôt possible avec Sylvie Giroux par courriel à l’adresse suivante : sgiroux@cegepsth.qc.ca.

DATE LIMITE D’INSCRIPTION : le vendredi 25 MARS 2022.

– 30 –

Source : Annie Ledoux, conseillère en communication
Cégep de Saint-Hyacinthe
aledoux@cegepsth.qc.ca

LANCEMENT DU PROJET « L’INTERNET DES OBJETS ET L’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE : UN MONDE DE POSSIBILITÉS POUR L’INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE »

Saint-Hyacinthe, 7 mars 2022 – Le Service de la formation continue du Cégep de Saint‑Hyacinthe annonce le démarrage prochain des activités relatives au projet L’Internet des objets et l’intelligence artificielle (IA) : un monde de possibilités pour l’industrie agroalimentaire. Cette initiative, qui vise à valoriser le potentiel de l’Internet des objets et de l’IA pour l’industrie agroalimentaire, est développée en partenariat avec Cintech agroalimentaire, le Comité sectoriel de main-d’œuvre en transformation alimentaire, Saint-Hyacinthe Technopole, les entreprises Institut SCiiĜO Inc., Claridion et la grappe industrielle AIoT Canada grâce à l’appui du programme NovaScience du ministère de l’Économie et de l’Innovation.

Contexte

L’Internet des objets (ldO) et l’IA font désormais partie des stratégies de croissance considérées par les entreprises pour améliorer leurs processus, l’efficacité des employés et leur compétitivité. Les progrès des dernières années sont tels que la question n’est plus de savoir si l’IdO et l’IA conviennent aux besoins de l’industrie, mais plutôt de déterminer comment les entreprises, grandes et petites, l’emploieront.

La transformation agroalimentaire est au premier rang des secteurs manufacturiers québécois avec un chiffre d’affaires de 30 milliards de dollars. 24 % de la fabrication est concentrée en Montérégie (Diagnostic sectoriel de l’industrie de la transformation alimentaire du Québec, 2021). La région de Saint-Hyacinthe est d’ailleurs reconnue comme capitale québécoise de l’agroalimentaire. L’ampleur de sa production a favorisé l’émergence d’une imposante industrie de la transformation soutenue par un centre de recherche et de transfert technologique, une technopole et des établissements d’enseignement supérieur.

Initiative unique au Québec

L’Internet des objets et l’IA : un monde de possibilités pour l’industrie agroalimentaire a pour objectif d’abolir les tabous face à l’ldO/l’IA et de démystifier son potentiel en matière de stratégie commerciale. Le projet stimulera la réflexion et encouragera le perfectionnement des compétences des travailleurs et des formateurs en entreprise en matière d’ldO/d’IA. Plus à l’aise avec le potentiel de ces technologies, ces derniers auront davantage le réflexe d’y recourir afin de résoudre des problématiques ou de répondre à certains enjeux, comme la valorisation des résidus. L’expertise développée sera durable et favorisera l’émergence d’autres projets.

Les activités prévues aideront les entreprises à :

  • apprécier les avantages qu’elles peuvent tirer de la transition numérique et de l’ldO/l’IA;
  • accélérer le recours à l’ldO/l’IA;
  • actualiser les connaissances et les compétences des formateurs en entreprise en matière d’ldO/d’IA;
  • amorcer l’intégration de l’ldO/l’IA grâce à des projets durables;
  • maintenir ou accroître leur compétitivité;
  • améliorer l’efficience des processus dans un contexte de rareté de la main-d’œuvre.

« Les nouvelles technologies transformeront en profondeur les procédés industriels au cours des prochaines années, et les entreprises doivent être en mesure de se les approprier. L’accès à des programmes de formation, comme celui offert par le Cégep de Saint-Hyacinthe, devient donc un incontournable. La collaboration entre le milieu des affaires et celui de l’enseignement supérieur sera de plus en plus importante pour bâtir une économie attrayante et compétitive. »

Pierre Fitzgibbon, ministre de l’Économie et de l’Innovation et ministre responsable du Développement économique régional

« L’industrie agroalimentaire est le fer de lance de la région de Saint-Hyacinthe. Plus les entreprises intégreront l’intelligence artificielle et l’Internet des objets à leurs processus, plus elles bénéficieront d’un avantage concurrentiel tout en optimisant la performance de l’industrie. La formation qui sera donnée par le Cégep de Saint‑Hyacinthe répond exactement à cet objectif. »

Chantal Soucy, députée de Saint‑Hyacinthe

Appui financier du ministère de l’Économie et de l’Innovation (MEI)

Le programme NovaScience du MEI contribue au développement de la relève en science et en technologie au Québec. Le soutien aux projets vise à rendre la relève plus motivée, innovante et mieux outillée pour répondre aux défis et aux enjeux actuels de l’économie du savoir. C’est dans ce contexte que le Service de la formation continue a répondu à l’appel de projets du programme NovaScience – volet 2 (Soutien aux initiatives de formation en intelligence artificielle). Une aide financière de 285 825 $ a été accordée par le MEI (www.economie.gouv.qc.ca) pour la réalisation des activités du 7 mars 2022 au 4 février 2024.

Le Service de la formation continue en bref

Reconnu pour sa capacité à décoder les tendances, le Service de la formation continue du Cégep de Saint-Hyacinthe s’adapte aux besoins des travailleurs et des entreprises en élaborant des formations pertinentes. Il met également en œuvre des initiatives qui visent à préparer, dès le secondaire, la relève en fonction des besoins émergents du marché du travail et en particulier, des entreprises et des organisations de notre région.

Le Service de la formation continue du Cégep de Saint-Hyacinthe propose des programmes de formation et de perfectionnement à temps plein et à temps partiel ainsi que des cours à la carte, des événements et des conférences. Sa mission est de contribuer au développement des connaissances et des compétences tout au long de la vie.

Le Service de la formation continue regroupe la Formation continue; le Bureau de la reconnaissance des acquis; SYNOR, Centre de formation et de services-conseils aux entreprises; le Service d’alternance travail-études et de placement; l’Académie d’excellence entrepreneuriale et le Centre de diagnostic des compétences.

 

 

– 30 –

 

Source :
Fanie-Claude Brien, directrice
Service de la formation continue
Cégep de Saint-Hyacinthe
450 771-9260 ou 514 875-4445 (Rive-Sud et Montréal), poste 2199

Cégeps en spectacle – gagnants de la finale locale 2022

Saint-Hyacinthe, le 22 février 2022 Le jeudi 10 février dernier avait lieu la finale locale du concours Cégeps en spectacle au Cégep de Saint-Hyacinthe. Toutefois, étant donné la situation actuelle, le spectacle a été diffusé sur Internet et les quelque 250 spectateurs ont pu apprécier le savoir‑faire artistique des participants à travers les 8 numéros présentés. Rappelons que Cégeps en spectacle est un grand événement culturel du réseau collégial qui vise à promouvoir les arts de la scène et l’usage de la langue française.

Arianne Rousseau (Saint-Hyacinthe), étudiante en Sciences, lettres et arts, a remporté les honneurs de cette finale locale. Son numéro de cirque avec des tissus aérien lui a valu le 1er prix, soit une bourse de 600 $ offerte par la Fondation du Cégep de Saint‑Hyacinthe. Elle représentera le Cégep de Saint‑Hyacinthe le 26 mars prochain lors de la finale régionale Centre‑Est organisée, cette année, par le Cégep de Drummondville.

Le 2e prix, une bourse de 400 $ offerte par le Cégep de Saint-Hyacinthe, a été remis à Taïla Nadeau (Saint-Jean-sur-Richelieu), étudiante en Soins préhospitaliers d’urgence, pour ses interprétations de Je déteste ma vie de Pierre Lapointe et Je ne suis qu’une chanson de Ginette Reno. Sa performance lui a aussi permis de remporter le prix du public, soit une bourse de 150 $ remise par le Regroupement des étudiantes et étudiants du Cégep de Saint-Hyacinthe (REECSH).

Quant à Mélissa Delage (Longueuil), étudiante en Estimation en construction et rénovation, elle a reçu le 3e prix, soit une bourse de 300 $ offerte par le Centre des arts Juliette‑Lassonde, pour ses interprétations de Joyeux calvaire et Entre deux taxis des Cowboys fringants, et de Deux par Deux rassemblés de Pierre Lapointe, accompagnée de son violon.

Pour cette édition virtuelle du concours Cégeps en spectacle, le jury, qui a assisté à distance au spectacle, était composé de 15 personnes possédant diverses connaissances dans les domaines représentés sur scène. Lors de cette finale locale, une prestation hors concours a été offerte par Mégane Brouillard, humoriste. Enfin, la production de cet événement a nécessité la collaboration de plusieurs étudiants du programme Théâtre – Production qui ont œuvré, entre autres, à la conception des décors, de l’éclairage et du son.

 

– 30 –

 

Source : Annie Ledoux, conseillère en communication
Cégep de Saint-Hyacinthe
aledoux@cegepsth.qc.ca

Portes ouvertes virtuelles – Nouvelle formule!

Saint-Hyacinthe, le 18 janvier 2022 – L’activité « Portes ouvertes » du Cégep de Saint-Hyacinthe se tiendra exclusivement en mode virtuel le dimanche 30 janvier 2022, de 13 h à 16 h, dans une nouvelle formule à la fine pointe qui intègre au monde virtuel tous les repères d’une activité en présentiel.

Ce sera le moment idéal pour venir valider un choix ou en apprendre davantage sur les programmes techniques et préuniversitaires offerts. Il sera possible de visiter les différents kiosques des programmes et services, et de rencontrer enseignants, spécialistes et étudiants dans un environnement virtuel qui simule très bien la réalité.

Toutes les personnes qui ont comme projet la poursuite d’études collégiales, plus particulièrement les élèves de 4e et 5e secondaire et leurs parents, sont les bienvenues! De plus, les visiteurs qui participeront à l’activité « Portes ouvertes » auront automatiquement la chance de gagner une bourse d’études valide pour une session durant les deux prochaines années scolaires. C’est un rendez-vous à ne pas manquer!

Dès maintenant, il est possible de consulter la page https://cegepsth.umanize.com/ pour s’inscrire à l’activité « Portes ouvertes » et ainsi réserver sa place pour vivre une expérience virtuelle immersive totalement nouvelle.

LE CÉGEP DE SAINT-HYACINTHE

Le Cégep de Saint-Hyacinthe propose actuellement 24 programmes d’études : 6 programmes d’études préuniversitaires offerts dans 8 profils et 18 programmes d’études techniques, dont 12 sont offerts en alternance travail-études. Au cours des dernières années, de nouveaux programmes d’études se sont ajoutés à la carte des programmes offerts : « Sciences, lettres et arts », « Techniques de l’informatique – Développement de logiciels », « Techniques de l’informatique – Réseaux et cybersécurité » et « Arts, lettres et communication – option Langues ».  Un nouveau programme d’études préuniversitaires s’ajoutera dès l’automne 2022 : « Sciences informatiques et mathématiques ». Il sera possible de faire une demande d’admission dans l’un de nos programmes d’études jusqu’au 1er mars 2022 à l’adresse suivante : www.sram.qc.ca.

-30-

Source :
Annie Ledoux, conseillère en communication
Cégep de Saint-Hyacinthe
aledoux@cegepsth.qc.ca

Début le 31 janvier de la session Hiver 2022 du Cégep de Saint-Hyacinthe

Saint-Hyacinthe, le 14 janvier 2022 – Le Cégep de Saint-Hyacinthe annonce que sa session hiver 2022 débutera le 31 janvier prochain. Il est prévu que ce retour en classe se fasse en mode présentiel, conformément aux directives du gouvernement du Québec. Le début de la session est ainsi reporté d’une semaine par rapport à la date initialement prévue du 24 janvier. Cela entraînera aussi un léger report de la date de la fin de session, du 27 mai au 1er juin.

La reprise des activités au Cégep de Saint-Hyacinthe se fera dans un cadre sécuritaire. Les mesures sanitaires prises par l’institution, qui incluent notamment la désinfection du système d’aération par brumisation, excèdent les consignes prescrites par le gouvernement. « Grâce à l’application de ces dispositions sanitaires et à l’engagement de nos employés et de nos étudiants, notre institution a été jusqu’à maintenant peu touchée par la pandémie. Il est certain que le variant Omicron, en raison de son haut degré de contagiosité et de sa forte présence dans la communauté, nous pose aujourd’hui de nouveaux défis. Il nous faudra demeurer très vigilants », a souligné le directeur général du Cégep de Saint-Hyacinthe, M. Emmanuel Montini.

Par ailleurs, afin d’assurer une prestation continue de sa programmation pédagogique, l’établissement met en place les mécanismes nécessaires pour pouvoir dispenser rapidement certains cours en mode virtuel si la situation l’exige. Au besoin, parmi les dispositions prévues, les cours pourront être donnés entièrement en mode virtuel, ou encore en mode hybride, soit à la fois en formats présentiel et virtuel, afin de réduire le nombre d’étudiants présents en classe. Une priorité sera accordée au maintien en présentiel des activités plus essentielles à l’atteinte des objectifs pédagogiques, comme les laboratoires. « Comme c’est le cas pour plusieurs autres institutions collégiales, c’est principalement l’implantation de ces mesures qui nous oblige à retarder quelque peu le présent retour en classe. En quelques mots, nos efforts visent à protéger la santé de tous ceux qui fréquentent notre établissement, tout en assurant la réussite et l’épanouissement de nos étudiants », a indiqué M. Michel Sainte-Marie, directeur des études au Cégep de Saint-Hyacinthe.

Le Cégep de Saint-Hyacinthe

Le Cégep de Saint-Hyacinthe est un collège public dynamique et novateur qui se démarque dans plusieurs pôles d’excellence, dont les techniques biologiques et agroalimentaires, les techniques humaines, les techniques de l’administration et les arts. La qualité de son enseignement, sa contribution au développement de la collectivité, son engagement actif sur la scène régionale et la qualité de ses services contribuent à bâtir sa renommée. Il propose actuellement 24 programmes d’études, dont 6 programmes d’études préuniversitaires offerts dans 8 profils, et 18 programmes d’études techniques, dont 12 sont offerts en alternance travail-études.

– 30 –

Source :

Hélène Gagné, directrice des communications Cégep de Saint-Hyacinthe
hgagne@cegepsth.qc.ca

RECRUTEMENT EN COURS POUR LE NOUVEAU PROGRAMME « SUPERVISION D’ÉQUIPE EN RÉSIDENCES PRIVÉES POUR AÎNÉS »

Saint-Hyacinthe, 9 décembre 2021 – Le Service de la formation continue du Cégep de Saint‑Hyacinthe annonce le début de la période de recrutement pour le nouveau programme de formation Supervision d’équipe en résidences privées pour aînés (RPA). Cette initiative, développée avec la participation financière du gouvernement du Québec, vise le développement des compétences en supervision d’équipe des travailleurs des résidences privées pour aînés de la Montérégie.

Initiative unique au Québec
Depuis le début de l’année 2000, la pandémie mondiale qui nous affecte a mis en lumière les difficultés vécues par les résidences pour aînés en matière de recrutement et de rétention de personnel. Pour répondre aux besoins d’encadrement découlant de l’arrivée massive de plusieurs milliers de nouveaux préposés à la personne à l’automne 2020, le Cégep de Saint‑Hyacinthe a élaboré un programme de formation visant à soutenir le développement des compétences des travailleuses et travailleurs en supervision d’équipe.

Les activités prévues dans le cadre du programme Supervision d’équipe en RPA comprennent la réalisation d’un projet pilote de formation dont l’objectif est de permettre à des travailleurs de développer leurs compétences en supervision d’équipe dans le contexte spécifique des résidences privées pour aînés. C’est ainsi qu’à compter de février 2022, les participants amorceront le programme de 275 heures de formation, offert à temps partiel en Montérégie. Afin d’assurer une accessibilité maximale, la majorité des cours auront lieu en ligne. Les cours en présentiel seront quant à eux dispensés au Cégep de Valleyfield.

Le Cégep de Saint-Hyacinthe tient à souligner la contribution des partenaires suivants à la réalisation des diverses activités de cette initiative :

  • le Regroupement des formations continues des collèges de la Montérégie;
  • le Centre de services scolaires du Val-du-Cerf;
  • la Table de concertation régionale Montérégie-Estrie;
  • le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Centre.

Appui financier de la Commission des partenaires du marché du travail
Le développement du programme de formation Supervision d’équipe en résidences privées pour aînés et la réalisation du projet-pilote sont rendus possible grâce à l’appui de la Commission des partenaires du marché du travail. Les actions de la Commission ont pour objectif d’accroître l’efficacité des services publics d’emploi et de favoriser le développement et la reconnaissance des compétences de la main-d’œuvre.

Le Service de la formation continue en bref
Reconnu pour sa capacité à décoder les tendances, le Service de la formation continue du Cégep de Saint-Hyacinthe s’adapte aux besoins des travailleurs, des chercheurs d’emploi et des entreprises en élaborant des formations actuelles et pertinentes. Il met également en œuvre des initiatives qui visent à préparer, dès le secondaire, la relève en fonction des besoins émergents du marché du travail et en particulier, des entreprises et des organisations de sa région.

Le Service de la formation continue du Cégep de Saint-Hyacinthe propose des programmes de formation et de perfectionnement à temps plein et à temps partiel ainsi que des cours à la carte, des ateliers, des conférences et de l’accompagnement professionnel. Cette offre a été développée afin de répondre expressément aux attentes des adultes et aux exigences du marché du travail. Sa mission est de contribuer au développement des connaissances et des compétences tout au long de la vie.

Le Service de la formation continue regroupe la Formation continue; le Bureau de la reconnaissance des acquis; SYNOR, Centre de formation et de services-conseils aux entreprises; le Service d’alternance travail-études et de placement; l’Académie d’excellence entrepreneuriale, Mon eCampus et le Centre de diagnostic des compétences.

 

 

– 30 –

 

Source :
Fanie-Claude Brien, directrice
Service de la formation continue
Cégep de Saint-Hyacinthe
450 771-9260 ou 514 875-4445 (Rive-Sud et Montréal), poste 2199

DEUXIÈME SPECTACLE DES FINISSANT.E.S DE L’ÉCOLE DE THÉÂTRE

Saint-Hyacinthe, le 25 novembre 2021 – Fait unique et rare : les finissant.e.s en Interprétation théâtrale et en Théâtre – Production de l’École de théâtre du Cégep de Saint-Hyacinthe présentent une création, écrite et conçue pour et avec les étudiant.e.s. Le deuxième spectacle de la saison 2021-2022, Si gentiment vain, est né d’une écriture de plateau (texte, chorégraphie et musique) et est dirigé par un duo de créateurs qui enflamment les scènes : le chorégraphe et metteur en scène Frédérick Gravel, et l’auteur et metteur en scène Étienne Lepage.

« C’est moi qui veut

quand je veux

même si c’est pas moi qui veut vouloir

C’est dans moi que ça veut

Pis vouloir

ça veut

faque »

Depuis 2013, ce duo de choc en est à sa troisième création, après Ainsi parlait… en 2006 et Logique du pire en 2013, deux œuvres qui exploraient les mariages possibles entre la parole et le mouvement. Voilà qu’ils prennent d’assaut la scène de la salle Léon-Ringuet avec une nouvelle œuvre qui saisit leur époque à bras-le-corps, qui bouscule les codes du théâtre et de la danse. Et cela en collaboration plus qu’étroite avec les interprètes et étudiant.e.s du programme Théâtre ‑ Production qui deviennent de véritables partenaires de création à part entière.

Artiste multidisciplinaire et professeur à l’École de théâtre du Cégep de Saint-Hyacinthe, Frédérick Gravel, à la fois chorégraphe, musicien, éclairagiste et metteur en scène, est un défricheur de chemins comme il y en a peu sur la scène québécoise. Auteur dramatique, scénariste, traducteur et créateur transdisciplinaire, Étienne Lepage a présenté son travail partout en Amérique du Nord et en Europe, tout comme Frédérick. Réunis, ils font péter les coutures de la création scénique et oxygènent le paysage théâtral québécois. C’est une chance inouïe de les voir réunis à l’École de théâtre du Cégep de Saint-Hyacinthe, où les finissant.e.s ne manqueront pas d’incendier le plateau et de repousser les frontières avec une création ébouriffante qui mobilise texte, mouvement et musique. Un fabuleux antidote à la morosité!

Le public est admis en toute sécurité, ne ratez pas le moment!

Horaire : Le spectacle sera présenté du 10 au 16 décembre 2021 inclusivement, du mardi au jeudi à 19 h, les vendredi et samedi à 20 h, et le dimanche à 16 h (relâche le lundi), à la salle Léon-Ringuet du Cégep de Saint‑Hyacinthe – 3000, avenue Boullé

Durée : 1 h 15 sans entracte
Réservation : cliquez ici ou https://ecoletheatre.cegepsth.qc.ca/saison.html

Tarif : 10 $ (5 $ sur présentation de la carte d’étudiant)

 

– 30 –

 

Source : Luce Pelletier
Responsable de la coordination du département d’Interprétation théâtrale
École de théâtre du Cégep de Saint-Hyacinthe
450 773-6800, poste 2519