Plus de 2,5 M$ pour la réfection de la piscine du Cégep et du gymnase de l’École secondaire Saint-Joseph

Saint-Hyacinthe, le 5 juillet 2022 – La députée de Saint-Hyacinthe, Mme Chantal Soucy, a dévoilé aujourd’hui, au nom de la ministre déléguée à l’Éducation, Mme Isabelle Charest, les deux projets retenus à Saint-Hyacinthe à la suite du premier appel de projets du Programme de soutien aux infrastructures sportives et récréatives scolaires et d’enseignement supérieur (PSISRSES).

Il s’agit de :

  • la réfection de la piscine intérieure du Cégep de Saint-Hyacinthe
  • la réfection de deux gymnases et la mise à niveau du plateau de dek hockey extérieur de l’école secondaire Saint-Joseph.

Grâce à une aide financière totalisant 2 626 272 $, la piscine intérieure du Cégep ainsi que les gymnases et le plateau de dek hockey de l’école secondaire Saint-Joseph seront fraîchement rénovés pour accueillir le grand public durant les plages horaires non utilisées par les activités pédagogiques.

Rappelons que le Cégep de Saint-Hyacinthe et l’école secondaire Saint-Joseph avaient soumis leur projet au gouvernement en décembre dernier.

Sur la photo : Mme Chantal Soucy, députée de Saint-Hyacinthe, et M. Emmanuel Montini, directeur général du Cégep de Saint-Hyacinthe, au bord de la piscine intérieure du Collège.

« Je suis comblée de pouvoir répondre à la demande du milieu scolaire. Mon gouvernement a fait de l’éducation une priorité et en octroyant de tels montants à des écoles qui en avaient fait la demande, il prouve encore une fois qu’il est à l’écoute des gens du milieu. Je remercie les deux directions d’école d’avoir soumis leur projet. » – Chantal Soucy, députée de Saint-Hyacinthe

 « Les travaux de rénovation qui seront effectués à la piscine du Cégep de Saint-Hyacinthe assureront l’efficience, la performance et la longévité de nos équipements, ce qui s’inscrit dans une démarche qui encourage nos étudiants et la communauté maskoutaine à adopter de saines habitudes de vie et la pratique du sport. » – Emmanuel Montini, directeur général du Cégep de Saint-Hyacinthe

Êtes-vous un parent aux études?

Si oui, informez-vous!

Le service Parents aux études est un service gratuit qui a été mis en place par le Cégep afin de contribuer à la conciliation famille-études, et ce, par différents services offerts.

Voyez les avantages de ce service et toutes les informations sur cette page.

Sélection locale pour l’Intercollégial d’arts visuels 2022


Mathieu Benoit

 


Charlotte Aubin

 


Justin Dupont

 


Oeuvre d’Alessandro Amado

 


Oeuvre de Meghan Lajoie

 


Enseignants en arts visuels membre du jury de sélection et les gagnants; Justin Dupont,
Mathieu Benoit, Charlotte Aubin (absents de la photo; Alessandro Amado et Meghan Lajoie)

 

 

 

 

 

Entrevue

Nous avons posé quelques questions à Marie-Ève Mc Lean, planificatrice financière et diplômée du programme Techniques de services financiers et d’assurances du Cégep de Saint-Hyacinthe.

Quand as-tu fait des études en Techniques de services financiers et d’assurances?

De l’automne 2014 à l’hiver 2017.​

Qu’est-ce que tu as préféré durant tes études? ​

J’ai aimé le fait d’apprendre des notions concrètes du domaine des assurances et des services financiers. Cela m’a permis de valider ma passion pour les finances personnelles et d’acquérir des connaissances qui me sont encore utiles aujourd’hui. ​

As-tu participé à l’alternance travail-études (ATE)?

​Oui, et je le recommande d’ailleurs à tout le monde.

Est-ce que tu es allée à l’université et si oui, en quoi as-tu étudié?

Oui, j’ai étudié en administration des affaires, concentration planification financière, à l’Université Laval. On m’a crédité une année complète de cours que j’ai suivis au DEC!

Où travailles-tu maintenant?

​Je travaille à mon compte comme planificatrice financière indépendante, représentante en épargne collective et conseillère en sécurité financière chez Proactif services financiers.

Comment as-tu été amenée à donner des conseils dans la rubrique Finances personnelles de La Presse? ​​

En fait, c’est La Presse qui m’a contactée, et cela m’a fait plaisir d’accepter leur offre. L’éducation financière me tient à coeur et cela était l’occasion parfaite de partager ma passion avec les autres.

Des élèves du secondaire apprennent l’intelligence artificielle chez nous!

L’intelligence artificielle (IA) a fait une entrée remarquée cet automne au Cégep! Six élèves de 5e secondaire de l’école secondaire Saint-Joseph de Saint-Hyacinthe ont participé à un atelier sur l’IA organisé par Hugo Saint-Louis, enseignant en Techniques de l’informatique au Cégep de Saint-Hyacinthe et expert en IA. Cet atelier s’inscrit dans le cadre du projet Parcours pédagogique en intelligence artificielle, lancé à l’automne 2020.

L’objectif de l’atelier : permettre aux élèves de mettre en pratique les concepts d’intelligence artificielle et d’appliquer concrètement des algorithmes d’apprentissage automatique dans un mini-jeu vidéo.

Comment s’est déroulé l’atelier?

Hugo Saint-Louis : Les étudiants ont d’abord revu la définition et les concepts de l’intelligence artificielle avant de se familiariser avec le fonctionnement d’un logiciel de reproduction des mouvements. Le tout, pour mieux comprendre comment l’intelligence artificielle peut aider les programmeurs informatiques à créer des jeux vidéo interactifs.

Durant l’atelier, les étudiants ont simulé un jeu vidéo qui permet à une personne d’interagir avec l’ordinateur sans l’aide de souris ni de clavier, seulement en bougeant dans la pièce. Pour gagner des points, les joueurs devaient tenter de reproduire le plus exactement possible des mouvements générés aléatoirement par l’ordinateur.

Les élèves participants sont maintenant à l’étape de mettre en pratique les techniques de programmation et les concepts qu’ils ont appris pour créer une application qui utilise l’intelligence artificielle.

Exemples de reproduction de mouvements grâce à l’intelligence artificielle

Pourquoi le Cégep est-il engagé dans la transmission du savoir en IA?

La mission éducative du Cégep a pris une nouvelle tangente en 2020 pour conscientiser les étudiants du secondaire et du collégial à l’utilisation éthique et responsable de l’intelligence artificielle (IA) et les préparer aux besoins émergents du marché du travail dans notre région.

En effet, c’est en 2020 que le projet Parcours pédagogique en intelligence artificielle a été lancé, une initiative développée par le Cégep en partenariat avec l’École secondaire Saint-Joseph de Saint-Hyacinthe, le Centre d’intelligence artificielle appliquée JACOBB et le soutien financier du programme NovaScience du ministère de l’Économie et de l’Innovation.

Le projet parcours pédagogique, c’est :

  • 222 751 $ en aide financière du ministère de l’Économie et de l’innovation
  • 75 h de formation
  • Près de 300 enseignants et élèves touchés
  • Une passerelle novatrice sur l’IA entre le secondaire et le collégial

Capsule antistress 3 – Pour mieux gérer son stress aux examens

Chronique présentée par les intervenants du service d’aide psychosociale du Cégep de Saint-Hyacinthe.

LA VEILLE DE L’EXAMEN :

  • Une période d’activité physique d’environ 30 minutes peut permettre d’évacuer le stress accumulé, ce qui laisse place à absorber le nouveau stress relié à l’examen qui vient.
  • Faire une révision, un survol de l’ensemble des notions.
  • Si on est en retard dans notre préparation, nous n’avons pas le choix de jouer le tout pour le tout, mais évitez les nuits blanches, car vous aurez besoin d’un cerveau en état de bien performer le lendemain.

 

AVANT L’EXAMEN :

  • Toute première importance : Il est essentiel de manger avant d’aller faire l’examen. Votre cerveau a besoin de carburant pour performer et vous devez vous assurer de ne pas tomber en panne d’énergie avant la fin de l’examen.
  • S’assurer d’éliminer toutes les distractions possibles avant l’examen : avoir des vêtements confortables, aller aux toilettes, gérer le cellulaire, etc.
  • La dernière demi-heure avant l’examen ne devrait pas servir à réviser. À cette étape, il est plus payant de se centrer sur le fait d’arriver dans de bonnes dispositions que sur le contenu de l’examen. Ne pas discuter de l’examen avec d’autres étudiants, car cela peut faire augmenter le stress ou vous faire douter de votre préparation.
  • Approcher l’examen avec une attitude de combattant et non de peur. Le combattant voit l’examen comme un défi à relever et une occasion de faire ses preuves plutôt qu’une occasion de subir un échec. Vous vous battrez contre l’examen et donnerez votre maximum pendant la performance pour en sortir gagnant.


PENDANT L’EXAMEN :

  • Se rappeler qu’il est normal d’avoir des pointes d’anxiété pendant un examen.
  • Si vous constatez être trop stressé et que vos idées s’embrouillent pendant l’examen, il est préférable de déposer son crayon et tourner la feuille pour prendre une courte pause (oui même si vous craignez de manquer de temps!!!). Cette pause doit servir à se calmer et se recentrer afin de retrouver une attitude propice à l’efficacité pour le reste de l’examen. Vous pouvez faire quelques respirations profondes, calmer votre discours intérieur, vous étirer, etc. Compter ou faire du calcul mental simple (ex. table de multiplications) pendant la petite pause peut aussi aider à calmer les émotions en recentrant le cerveau sur une tâche qui fait appel exclusivement au rationnel.


APRÈS L’EXAMEN :

  • On décroche et on se repose, car on ne peut plus rien changer.
  • On se récompense.

 

 

BON À SAVOIR :

Les intervenants du service d’aide psychosociale sont disponibles pour vous! Pour prendre rendez-vous, remplissez le formulaire Questionnaire pour demande de services psychosociaux en ligne.

Agenda scolaire et carte Opus : où les récupérer?

Il y aura distribution de la carte Opus et de l’agenda selon l’horaire suivant :

Du lundi 16 au jeudi 19 août 2021, de 11 h à 17 h : Dans le stationnement arrière (P4), service à l’auto.  

Les piétons et cyclistes se présentent directement à la tente de distribution. 

Vendredi 20, lundi 23 et mardi 24 août 2021, de 9 h à 15 h 30 : À l’Agora, D-1428 

À partir du mercredi 25 août 2021 : Au B-1415, selon les heures de service.

Plus d’information sur cette page.

Un record amassé au Cégep pour le Défi têtes rasées

Saint-Hyacinthe, le 30 mars 2021 – Le 24 mars dernier, pas moins de 26 personnes, soit 22 étudiants et 4 membres du personnel, ont réalisé un grand exploit en participant au Défi têtes rasées 2021. Ensemble, elles ont amassé la coquette somme de 28 631 $, dont 2000 $ offerts par Chantal Soucy, députée de Saint-Hyacinthe. C’est le plus grand montant recueilli par les participants du Cégep de Saint‑Hyacinthe au cours des 13 années de participation au Défi têtes rasées.

À la suite de cette belle réalisation, Leucan Montérégie, un organisme qui vient en aide aux enfants atteints de cancer, a décerné au Cégep de Saint-Hyacinthe le prix Leader jeunesse. Ce prix est décerné aux établissements dont la collecte de dons dépasse le 10 000 $. Tous les dons recueillis permettront de contribuer à la mission de Leucan qui est de favoriser le mieux‑être, la guérison et le rétablissement des enfants atteints de cancer, et d’assurer un soutien à leur famille.

Depuis 13 ans, Michèle Guimond, de la Fondation Martin-Giard, organise cette activité au Cégep de Saint‑Hyacinthe.  L’appel lancé à la communauté collégiale cette année a permis de révéler une générosité toujours présente, et ce, malgré la crise actuelle. La présence d’étudiants du programme « Arts, lettres et communication – option Exploration théâtrale », d’étudiants‑athlètes de l’équipe de football des Lauréats et de futurs athlètes du secondaire a marqué particulièrement le Défi 2021.

Le Cégep de Saint-Hyacinthe est très fier du geste posé par les initiateurs de cette activité et félicite tous les participants pour leur si grande générosité. C’est grâce à des gens comme eux que l’espoir peut devenir réalité!

 

– 30 –

Source : Annie Ledoux, conseillère en communication
Cégep de Saint-Hyacinthe
450 773-6800 ou 514 875-4445 (Rive-Sud et Montréal), poste 2181