LE CÉGEP REÇOIT UNE FOIS DE PLUS LA MENTION « CÉGEP VERT DU QUÉBEC »

Saint-Hyacinthe, le 24 novembre 2017 – Pour une 6e année consécutive, le Cégep de Saint‑Hyacinthe a reçu, de la part d’ENvironnement JEUnesse (ENJEU), la certification Cégep Vert du Québec – niveau Excellence, pour l’année 2016-2017. Cette unique certification en développement durable spécifique aux établissements d’enseignement collégial du Québec permet d’intégrer des principes de développement durable à la gestion de ces établissements, entre autres, par l’entremise d’activités d’éducation et le partage d’expertise et de bonnes pratiques.

En décernant de nouveau cette certification au Cégep de Saint-Hyacinthe, ENJEU reconnaît les efforts mis en œuvre par l’ensemble de la communauté collégiale pour garder le cap environnemental et évoluer dans un établissement écoresponsable. Voici les principales actions qui ont été réalisées par le Cégep durant la dernière année scolaire :

  • tenue d’évènements écoresponsables (finale locale du concours Cégeps en spectacle, matchs de football, soirée distinction des Lauréats, Éco-formation);
  • activités de sensibilisation et de formation en environnement et en développement durable;
  • projet d’éclairage écoresponsable;
  • nouvelle carte d’accès et d’identité pour les employés;
  • instauration d’une carte étudiante virtuelle;
  • vente ou don d’ordinateurs désuets (270 ordinateurs, soit 15 % du parc);
  • lancement du Magasin du Monde;
  • ajout de 6 nouveaux espaces pour le stationnement des voitures électriques;
  • obtention de l’accréditation LEAF (niveau 2) pour Coopsco Saint-Hyacinthe;
  • l’adhésion à RECYC-QUÉBEC pour 2 ans.

La certification Cégep Vert du Québec est une certification annuelle touchant l’ensemble de la communauté collégiale. Le programme, divisé en plusieurs niveaux de certification, permet d’implanter des bases solides selon une intégration réaliste, structurante et durable. L’atteinte du niveau de certification « Excellence » par le Cégep de Saint-Hyacinthe reflète, une fois de plus, l’amélioration continue en matière de gestion environnementale et se veut le point culminant de cette démarche institutionnelle évolutive.

De gauche à droite : Catherine Gauthier, directrice générale d’ENvironnement JEUnesse; Jean-Louis Lachance, régisseur prévention et sécurité au Cégep de Saint-Hyacinthe; Awovi Akpedze Komassi, membre du comité aviseur de la certification Cégep Vert du Québec 2016-2017; et Raphaëlle Devatine, chargée de projet aux certifications chez ENvironnement JEUnesse.

– 30 –

Source :
Annie Ledoux, conseillère en communication
Cégep de Saint-Hyacinthe
450 773-6800 ou 514 875-4445 (Rive-Sud et Montréal), poste 2181

 

LANCEMENT DU CENTRE DE RECHERCHE « EKLOR »

Saint-Hyacinthe, le 23 novembre 2017 – Le Cégep de Saint-Hyacinthe, en présence de quelques partenaires dont Mme Chantal Soucy, députée de Saint-Hyacinthe à l’Assemblée nationale, et des représentants d’Avenir d’enfants, a procédé, le 20 novembre dernier, au lancement de son centre de recherche appliquée dans le domaine de la petite enfance et de l’enfance, EKLOR.

Ce centre a une mission à la fois pédagogique et sociale qui accompagne et soutient les chercheurs et les étudiants du milieu collégial, les entreprises, les organismes et les centres de formation dans le développement des connaissances appliquées auprès de l’enfance et de la petite enfance.

En tant que centre de recherche collégial, EKLOR souhaite devenir une référence provinciale en matière de recherche scientifique appliquée à l’enfance et à la petite enfance. Il vise le développement d’approches de prévention et d’intervention novatrices et de transfert de connaissances dans le domaine. Cette vision rejoint les objectifs de formation de divers programmes offerts au Cégep de Saint-Hyacinthe, dont Sciences de la nature, Sciences humaines, Techniques d’éducation à l’enfance, Techniques de diététique, Techniques d’hygiène dentaire et Soins infirmiers. La vision d’EKLOR rejoint aussi les besoins et les visées de diverses autres organisations qui entretiennent déjà des relations de collaboration avec le Cégep de Saint-Hyacinthe, dont La maison de la famille des Maskoutains, Avenir d’enfants, le Centre Jeunesse de la Montérégie, le centre de pédiatrie sociale Grand Galop, et plusieurs centres de la petite enfance.

« Le centre de recherche que nous lançons s’inscrit dans le contexte où le Cégep de Saint‑Hyacinthe cumule une grande expérience en recherche appliquée et diversifie ses champs d’intérêt en y intégrant les sciences humaines. Notre succès actuel s’explique par la qualité des partenariats que nous avons toujours su maintenir avec les acteurs clés de nos champs de recherche. » a souligné le directeur général du Cégep de Saint-Hyacinthe, M. Roger Sylvestre.

Le Cégep de Saint-Hyacinthe et la recherche

Le Cégep de Saint-Hyacinthe est un acteur important dans le développement régional et national par ses diverses activités, dont la recherche appliquée. Selon les résultats du plus récent palmarès de l’organisme indépendant « Research Infosource » qui a publié la liste des 50 meilleurs collèges canadiens en recherche, le Cégep de Saint-Hyacinthe domine au premier rang (pour une 3e année consécutive) les institutions québécoises en ce qui concerne les revenus de recherche et se situe au quatrième rang canadien avec 10,8 M$.  Ce positionnement enviable rejaillit sur les chercheurs de ses deux centres de transfert technologique, le Groupe CTT et Cintech agroalimentaire, ainsi que sur les enseignants et les étudiants du Cégep qui participent activement à des projets de recherche. Depuis 2009, plus de 170 étudiants ont obtenu un emploi de qualité en participant à de tels projets, à temps partiel durant les trimestres d’études ou à temps plein durant l’été. Ces emplois se veulent des exercices extraordinaires pour la consolidation de leurs apprentissages, notamment en Sciences de la nature ainsi que dans certains programmes techniques. Le Cégep de Saint-Hyacinthe veut maintenant s’investir davantage dans le champ de la recherche en sciences humaines, notamment avec le lancement d’EKLOR.

Pour plus amples renseignements : Karine Mercier, directrice adjointe à la recherche et à l’innovation – 450 773-6800 ou 514 875-4445, poste 2815.

De gauche à droite : Roger Sylvestre, directeur général du Cégep de Saint-Hyacinthe; Chantal Soucy, députée de Saint-Hyacinthe à l’Assemblée nationale; Lizette Flores, directrice de la Maison de la Famille des Maskoutains; Marc-André Delorme, conseiller – liaisons stratégiques et partenariats pour Avenir d’enfants; Jean Paul Ndoreraho, conseiller pédagogique à la recherche; Francine Bélair, directrice adjointe à la direction des études et de la vie étudiante; Karine Mercier, directrice adjointe à la recherche et à l’innovation; Nathalie Larivière, chef d’administration de programmes, CISSSME; Marie-Josée Tremblay, chef de l’administration de programmes, services à l’enfance; et Lise Tétreau, enseignante en Techniques d’éducation à l’enfance et responsable de la Halte-garderie du cœur.

– 30 –

Source :
Annie Ledoux, conseillère en communication
Cégep de Saint-Hyacinthe
450 773-6800 ou 514 875-4445 (Rive-Sud et Montréal), poste 2181

LA DEUXIÈME PRODUCTION DE L’ÉCOLE DE THÉÂTRE DU CÉGEP DE SAINT-HYACINTHE

 

Saint-Hyacinthe, le 22 novembre 2017. – L’École de théâtre du Cégep de Saint-Hyacinthe est heureuse de vous convier au deuxième spectacle de la saison 2017-2018, , un texte écrit par Serge Boucher, dans une mise en scène signée Philippe Lambert.

Dramaturge émérite, Serge Boucher est également connu du grand public pour les séries à succès qu’il a écrites : Apparences, Aveux, Feux et Olivier. Ses pièces : Motel Hélène, Les bonbons qui sauvent la vie, Avec Norm, etc. plongent dans l’intimité de personnages qui nous ressemblent.

Écrite en 2006, raconte l’histoire de François qui retrouve le restaurant de son enfance dans une petite ville qu’il a quittée depuis longtemps afin de s’installer à Montréal. Un texte magnifique sur le passage du temps alors que François renoue avec ses anciens amis et se remémore le passé.

« Oui-oui, oui-oui! Bon, osto d’crique, chu pas fou au moins, t’étais le petit, ah oui, tu virerouettais tout le temps, oui-oui-oui, le petit…François… Tes parents, osto d’crique que ça fait longtemps, j’pense souvent à eux autres, c’est fou hein, Denis pis Claire…T’oublies pas ça d’même, c’est des gens, moé du monde, du bon monde comme ton pére pis ta mére, j’en ai pas r’croisé gros depuis l’temps… »

Timononque

Philippe Lambert assure la mise en scène du spectacle. Diplômé de l’École nationale de théâtre en Interprétation en 1996, il travaille autant comme acteur (théâtre, télévision, cinéma) que metteur en scène. À l’École de théâtre du Cégep de Saint-Hyacinthe, il a signé, en 2013, la mise en scène de Minuit chrétien. Respectueux du texte, directeur d’acteurs raffiné, il accumule les mises en scène au Théâtre La Licorne depuis 2005 où il est actuellement adjoint à la direction. Il favorise un jeu sans effet, une mise en scène qui n’en impose pas non plus, mais cherche davantage à évoquer pour permettre au spectateur de donner libre cours à son propre imaginaire. Confiant dans l’intelligence du public, il impressionne par la cohérence de ses propositions et le rythme qu’il sait donner à la représentation.

 

Représentations

Du jeudi 7 décembre au jeudi 14 décembre 2017, du mardi au jeudi à 19 heures, vendredi et samedi à 20 h et le dimanche à 16 h (relâche le lundi), à la salle Léon-Ringuet du Cégep de Saint-Hyacinthe – 3000, avenue Boullé

Réservations

450 773-6800 ou 514 875-4445 (Rive-Sud et Montréal), poste 2408

Tarif

10 $ (5 $ sur présentation de la carte d’étudiant)

– 30 –

Source :

Luce Pelletier
Responsable de la coordination
Département d’Interprétation théâtrale
École de théâtre du Cégep de Saint-Hyacinthe
450 773-6800 ou 514 875-4445 (Rive-Sud et Montréal), poste 2519

REMISE DES DIPLÔMES POUR LA PROMOTION 2016-2017 DU CÉGEP DE SAINT-HYACINTHE

Saint-Hyacinthe, le 7 novembre 2017. – C’est le samedi 4 novembre dernier qu’avait lieu la 13e Cérémonie de remise des diplômes du Cégep de Saint-Hyacinthe. Pas moins de 290 finissants de la promotion 2016-2017 sont venus célébrer leur réussite, en compagnie de leurs proches. Dignitaires, enseignants et membres du personnel étaient également au nombre des personnes venues souligner les années d’efforts et de détermination auxquelles se sont conformés les diplômés tout au long de leurs études collégiales.

Cette cérémonie se veut aussi l’occasion de décerner un diplôme honorifique à des personnalités qui inspirent grandement par leur cheminement professionnel. Cette année, le Cégep de Saint-Hyacinthe a choisi de remettre le diplôme honorifique 2017 au Dr Pierre Cossette, recteur de l’Université de Sherbrooke. C’est avec beaucoup de loyauté et d’enthousiasme qu’il a livré un discours encourageant les finissants à persévérer dans leur projet professionnel qui saura les mener vers de nouveaux horizons.

La sanction des études, moment où les finissants de la salle deviennent officiellement « diplômés du Cégep de Saint-Hyacinthe », est toujours fort attendue lors de la Cérémonie. Et comme le veut la tradition, les diplômés ont été invités à se lever pour procéder au lancer du mortier, un moment très émouvant pour ces derniers, mais aussi pour l’assistance.

La direction du Cégep de Saint-Hyacinthe ainsi que tous les membres du personnel s’unissent pour féliciter tous les nouveaux diplômés et leur souhaiter le meilleur succès dans la poursuite de leurs études supérieures ainsi que dans la réalisation de leurs projets professionnels et personnels.

Pour voir en images la Cérémonie 2017 : https://www.facebook.com/cegepsth

Remise du diplôme honorifique par le Cégep de Saint-Hyacinthe (de gauche à droite) :
Fanie-Claude Brien, directrice du Service de la formation continue; Pierre Leblanc, directeur des études
et de la vie étudiante; René Vincelette, président du Conseil d’administration; Dr Pierre Cossette,
diplômé honorifique 2017; Roger Sylvestre, directeur général; Véronique Blain, directrice du Service des
communications et des affaires corporatives; Nathalie Gravel, directrice du Service des ressources
humaines; et Diane Dumas, directrice des services administratifs.

– 30 –

Source : Annie Ledoux, conseillère en communication
Cégep de Saint-Hyacinthe
450 773-6800 ou 514 875-4445 (Rive-Sud et Montréal), poste 2181