17e remise de bourses d’entrée et de persévérance au Cégep

La Fondation du Cégep de Saint-Hyacinthe appuie nos étudiants.

Saint-Hyacinthe, le 24 novembre 2015. – Une centaine de personnes étaient réunies à la salle Anne-Hébert le 11 novembre dernier afin d’assister à la 17e remise de bourses d’entrée et de persévérance du Cégep. Les bourses ont été remises à des finissants 2015 de 5e secondaire provenant d’écoles publiques et privées de notre grande région ainsi qu’à des étudiants du programme Techniques de l’informatique.

Madame Gratielle Gagnon, vice-présidente du Conseil d’administration de la Fondation du Cégep de Saint‑Hyacinthe, a tenu à féliciter les boursiers pour leur persévérance dans la poursuite d’études supérieures et a réitéré l’engagement de la Fondation qui consiste à appuyer les étudiants de notre Cégep dans leur développement.

Fidèle à ce rendez-vous, la compagnie Humania Assurance, représentée par monsieur Luc Bergeron, vice-président – actuariat et gestion de risques, tenait à être présent afin de livrer un message empreint de positivisme quant à l’avenir des lauréats. Humania Assurance, commanditaire principal des Bourses d’entrée 2015, croit fermement à la mission que poursuit la Fondation, soit de soutenir les étudiants dans leurs projets de réussite. Depuis plus de 15 ans, cette entreprise maskoutaine est aussi impliquée auprès du Cégep en accordant des bourses aux étudiants des programmes « Comptabilité de gestion » et « Gestion de commerces ». Cette année, Humania Assurance n’a pas hésité à faire un pas de plus en contribuant à la remise de bourses de la Fondation du Cégep.

Les bourses d’entrée 2015 de 500 $ chacune ont été remises à :

  1. Mylène Barbeau, finissante de la Polyvalente Hyacinthe-Delorme, maintenant étudiante au programme Sciences humaines, profil général
  2. Chanel Baril, finissante de la Polyvalente Hyacinthe-Delorme, maintenant étudiante au programme Sciences de la nature
  3. Noémie Beaulieu, finissante de l’École secondaire Casavant, maintenant étudiante au programme Théâtre – Production
  4. Vincent Béland, finissant l’École secondaire Fadette, maintenant étudiant au programme Sciences de la nature
  5. Gabrielle Cadieux, finissante de l’École secondaire Polybel, maintenant étudiante au programme Sciences de la nature
  6. Kaëllia Chagnon, finissante de la Polyvalente Hyacinthe-Delorme, maintenant étudiant au programme Tremplin DEC
  7. Tali Darsigny, finissante de la Polyvalente Hyacinthe-Delorme, maintenant étudiante au programme Sciences de la nature
  8. Rémi De Larochellière, finissant du Collège Trinité, maintenant étudiant au programme Sciences de la nature
  9. Jacynthe Francoeur, finissante de l’École d’éducation internationale, et maintenant étudiante au programme Sciences de la nature
  10. Laurie Jeannotte, finissante du Collège Saint-Maurice, et maintenant étudiant au programme Sciences de la nature
  11. Kelly Laflamme, finissante de l’École secondaire du Grand-Coteau, et maintenant étudiante au programme Sciences de la nature
  12. Simon Lagacé, finissant de l’École secondaire Saint-Joseph, et maintenant étudiant au programme Sciences de la nature
  13. Sarah Lanoie, finissante de la Polyvalente Hyacinthe-Delorme, et maintenant étudiante au programme Sciences de la nature
  14. Audrey Martel, finissante de l’École d’éducation internationale, et maintenant étudiante au programme Sciences humaines, profil général
  15. Audrey Payette, finissante du Collège Trinité, et maintenant étudiante au programme Sciences de la nature
  16. Benjamin Poirier-Mailhot, finissant du Collège Trinité, maintenant étudiant au programme Sciences de la nature

De nouveau cette année, la Société Hydro-Québec s’est jointe à la Fondation pour remettre dix bourses de persévérance de 600 $ chacune à des étudiants en Techniques de l’informatique afin de les encourager et de les récompenser pour leur persévérance et les efforts déployés de façon assidue dans leurs études. Les bourses ont été remises par madame Geneviève Lafortune, conseillère, relations avec le milieu chez Hydro-Québec.

Les bourses de la persévérance Hydro-Québec ont été remises à :

  1. Samuel Arsenault (Acton Vale)
  2. Édouard Belval (Sainte-Julie)
  3. David-Olivier Bouchard (Saint-Basile-le-Grand)
  4. Kevin Cloutier (Saint-Denis-sur-Richelieu)
  5. Sarah Dutilly (Otterburn Park)
  6. Francis Henry (Saint-Hyacinthe)
  7. Simon Landry (Mont-Saint-Hilaire)
  8. Vincent Paradis (Beloeil)
  9. Georges Rivest (Beloeil)
  10. Guillaume Tremblay (Saint-Basile-le-Grand)

Monsieur Roger Sylvestre, directeur général du Cégep de Saint-Hyacinthe et membre du Conseil d’administration de la Fondation, a tenu à remercier les donateurs pour leur générosité. La Fondation, par ces diverses aides financières, contribue à faire en sorte que notre institution demeure un cégep accueillant, accessible et où l’on s’accomplit.

Rappelons que la Fondation du Cégep de Saint-Hyacinthe a appuyé nos étudiants sous diverses formes en 2014-2015, notamment par un soutien financier (projet Partage) et l’octroi de bourses, pour une somme de 98 000 $.

Rangée du haut : Kaëllia Chagnon, Tali Darsigny, Gabrielle Cadieux, Noémie Beaulieu et Rémi De Larochellière, récipiendaires.

Rangée du bas : Roger Sylvestre, directeur général du Cégep de Saint-Hyacinthe; Luc Bergeron, vice-président, actuariat et gestion de risques chez Humania Assurance;  Mylène Barbeau, Chanel Baril et Vincent Béland, récipiendaires; et Gratielle Gagnon, vice-présidente du conseil d’administration de la Fondation du Cégep de Saint-Hyacinthe.

Roger Sylvestre, directeur général du Cégep de Saint-Hyacinthe; Jacynthe Francoeur, Kelly Laflamme, Simon Lagacé et Laurie Jeannotte, récipiendaires; Yvon Gingras, secrétaire-trésorier de la Fondation du Cégep de Saint-Hyacinthe; et Gratielle Gagnon, vice‑présidente du conseil d’administration de la Fondation du Cégep de Saint-Hyacinthe.

Roger Sylvestre, directeur général du Cégep de Saint-Hyacinthe; Benjamin Poirier-Mailhot, Audrey Payette, Audrey Martel et Sarah Lanoie, récipiendaires; Suzanne Aubé, conseillère d’orientation et membre du jury; et Gratielle Gagnon, vice-présidente du conseil d’administration de la Fondation du Cégep de Saint-Hyacinthe.

Rangée du haut : Samuel Arsenault, Édouard Belval, David-Olivier Bouchard et Francis Henry, récipiendaires.

Rangée du bas : Roger Sylvestre, directeur général du Cégep de Saint-Hyacinthe; Georges Rivest, Guillaume Tremblay et Kevin Cloutier, récipiendaires; Geneviève Lafortune, conseillère, relations avec le milieu chez Hydro-Québec; Simon Landry et Vincent Paradis, récipiendaires; et Gratielle Gagnon, vice-présidente du conseil d’administration de la Fondation du Cégep de Saint‑Hyacinthe.  Absente sur la photo : Sarah Dutilly, récipiendaire.

LA DEUXIÈME PRODUCTION DE L’ÉCOLE DE THÉÂTRE DU CÉGEP DE SAINT-HYACINTHE – SAISON 2015-2016

L’Énéide d’Olivier Kemeid, d’après Virgile, dans une mise en scène de Benoit Vermeulen

Saint-Hyacinthe, le 23 novembre 2015. – L’École de théâtre du Cégep de Saint-Hyacinthe est heureuse de vous convier au deuxième spectacle de la saison 2015-2016, L’Énéide d’Olivier Kemeid, d’après Virgile, dans une mise en scène de Benoit Vermeulen.

Olivier Kemeid, diplômé de l’École nationale de théâtre du Canada en écriture dramatique, a écrit L’Énéide en 2007, date de création du spectacle dans une mise en scène de l’auteur, en se basant très librement sur le texte du même nom de Virgile. Le jeune auteur québécois s’est approprié cette épopée afin de mettre de l’avant le périple de son grand-père et de son père lors de leur arrivée au Québec.

L’œuvre de Virgile, écrite entre 29 et 19 av. J.-C., relate les épreuves du Troyen Énée après la prise de Troie par les Grecs jusqu’à son établissement en Italie où il jette les bases de la puissance romaine. Kemeid suit également le voyage d’Énée et sa famille qui fuient les rues de leur pays en feu et en sang et partent à la recherche d’une terre d’accueil. Un texte entremêlant le monde antique et le monde contemporain. Un texte toujours actuel alors que la crise des migrants sévit en Europe.

Benoit Vermeulen est cofondateur et codirecteur artistique du Théâtre Le Clou, une compagnie de théâtre de création qui privilégie la rencontre avec le public adolescent. Vermeulen est bien connu pour ses mises en scène audacieuses et son travail a été ponctué de plusieurs prix : Reconnaissance de mérite artistique en 2013 pour son apport au développement du théâtre pour adolescents, Prix de la critique en 2008 et 2011 pour les spectacles Éclats et autres libertés et Assoiffé, en plus des Masques de la meilleure mise en scène pour Romances et Karaoké et Au moment de sa disparition. De plus, il a reçu le prix John-Hirsch en 1997 décerné par le Conseil des Arts du Canada pour souligner le travail d’un jeune metteur en scène prometteur. En plus de son travail au sein de sa compagnie et de compagnies où il a été invité à signer une mise en scène, Benoit Vermeulen a fait des spectacles à l’École nationale de théâtre (Petites turbulences), à l’UQAM (Comédie Plan Nord) et au Conservatoire d’art dramatique de Montréal (Tendres totem et croquis cruels). L’École de théâtre du Cégep de Saint-Hyacinthe est très heureuse de l’accueillir pour la première fois en ses murs.

Représentations 

Du vendredi 11 décembre au jeudi 17 décembre 2015, du mardi au samedi à 20 h et le dimanche à 16 h, à la salle Léon-Ringuet du Cégep de Saint-Hyacinthe – 3000, avenue Boullé.

 

Réservations

450 773-6800 ou 514 875-4445 (Rive-Sud et Montréal), poste 2408

Tarif

10 $ (5 $ sur présentation de la carte d’étudiant)

 

– 30 –

 

Source :

Luce Pelletier
Responsable de la coordination
Département d’Interprétation théâtrale
École de théâtre du Cégep de Saint-Hyacinthe
450 773-6800 ou 514 875-4445 (Rive-Sud et Montréal), poste 2519

 

 

RECONDUCTION DE L’ENTENTE DE LA PASSE ÉCOLO DU CÉGEP DE SAINT-HYACINTHE

Saint-Hyacinthe, le 17 novembre 2015 – Le Cégep de Saint-Hyacinthe, le Conseil intermunicipal de transport de la Vallée du Richelieu (CITVR), la Ville de Saint-Hyacinthe, la Ville de Sainte-Julie et la MRC des Maskoutains ont annoncé aujourd’hui la reconduction de l’entente de la Passe écolo jusqu’en 2020.

Grâce à cette passe d’autobus universelle, lancée en novembre 2011, les étudiants à temps plein du Cégep de Saint-Hyacinthe ont un accès illimité à coût abordable aux services de transport en commun de la région. Sa mise en œuvre avait été rendue possible grâce à l’appui et à l’excellente collaboration du Regroupement des étudiants et étudiantes du Cégep de Saint-Hyacinthe (REECSH).

Un service essentiel

La Passe écolo s’inscrit parfaitement dans les valeurs du Cégep de Saint-Hyacinthe, un établissement accueillant, accessible et où l’on s’accomplit!

« Ce service facilite l’accès à l’éducation pour les étudiants des municipalités environnantes. C’est une solution à la fois économique et écologique, qui répond aux besoins de notre population étudiante et qui augmente notre pouvoir d’attraction. Davantage de jeunes découvrent ainsi notre région et peuvent choisir de s’y établir après leur formation. Je remercie chaleureusement le Conseil intermunicipal de transport de la Vallée du Richelieu, la Ville de Saint-Hyacinthe, la Ville de Sainte-Julie et la MRC des Maskoutains de rendre possible cette initiative », déclare Roger Sylvestre, directeur général du Cégep de Saint-Hyacinthe.

La clientèle du Cégep de Saint-Hyacinthe a connu une très forte croissance dans les sept dernières années, pour atteindre près de 5000 étudiants à l’automne 2015. Avant l’implantation de la Passe écolo, à peine 12 % des étudiants utilisaient l’autobus. Aujourd’hui, près de 40 % d’entre eux utilisent ce moyen de transport pour venir au Cégep, soit environ 1865 étudiants.

Un réseau qui mène loin

La Passe écolo donne accès à un vaste réseau composé des circuits du CITVR, de la Ville de Saint‑Hyacinthe et de la MRC des Maskoutains.

Le réseau du CITVR est le plus utilisé : plus de 1500 étudiants sont montés à bord de ses autobus en 2015. Ils proviennent, entre autres, de Longueuil, Saint-Bruno-de-Montarville, Saint-Basile-le-Grand, McMasterville, Belœil, Mont-Saint-Hilaire, Sainte-Marie-Madeleine, Sainte-Julie et Otterburn Park. Plus de 1000 d’entre eux empruntent le circuit 200 qui relie Saint-Hyacinthe et Longueuil par la route 116.

À Saint-Hyacinthe, depuis avril 2015, les étudiants bénéficient d’une offre de transport en commun bonifiée grâce au service Transport urbain + qui offre, entre autres, des horaires prolongés, des trajets plus rapides, une navette entre le Cégep et les Galeries St-Hyacinthe et un service la fin de semaine et les jours fériés. De plus, un service de taxi collectif donne maintenant accès au parc Les Salines.

Les étudiants de la ville de Sainte-Julie qui fréquentent le Cégep peuvent aussi facilement s’y rendre grâce au circuit ACCÈS du CITVR. Ce circuit s’arrime aux horaires du Cégep de Saint-Hyacinthe et à ceux du Centre de formation professionnelle de Sainte-Julie, et offre plusieurs passages aux heures de pointe. Tous les départs se font du terminus de Sainte-Julie, où les étudiants peuvent se rendre à l’aide des circuits locaux, qui sont gratuits pour tous en tout temps. Pour beaucoup d’étudiants de Sainte-Julie, cette navette est le seul moyen d’accéder au Cégep de Saint-Hyacinthe.

Enfin, la MRC des Maskoutains permet aux étudiants demeurant en milieu rural, dans les 17 municipalités de son territoire, de se rendre au Cégep grâce à son service de transport collectif.

Une initiative écologique

La Passe écolo s’inscrit dans le cadre de la politique environnementale du Cégep de Saint-Hyacinthe. En 2012, ENvironnement JEUnesse (ENJEU), l’organisme responsable de la certification Cégep Vert du Québec, a décerné à l’établissement maskoutain une mention spéciale dans la catégorie Réduction des émissions de gaz à effet de serre pour l’implantation de la Passe écolo. Le Cégep détient aussi la certification Cégep Vert du Québec de niveau Excellence depuis 2012.

Le dépliant d’information sur la Passe écolo est disponible au www.cegepsth.qc.ca/tout-pour-les-etudiants/transport.

 

 

De gauche à droite : Mme Francine Morin, préfet de la MRC des Maskoutains; M. Roger Sylvestre, directeur général du Cégep de Saint-Hyacinthe; M. Claude Corbeil, maire de la ville de Saint-Hyacinthe; et Mme Suzanne Roy, mairesse de la ville de Sainte-Julie.

 

 

 

 

– 30 –

Source : Véronique Blain, directrice
Service des communications et des affaires corporatives
Tél. : 450 773-6800 ou 514 875-4445 (Rive-Sud et Montréal), poste 2232
veroniqueblain@cegepsth.qc.ca

 

 

REMISE DES DIPLÔMES POUR LA PROMOTION 2014-2015 DU CÉGEP DE SAINT-HYACINTHE

Saint-Hyacinthe, le 10 novembre 2015. – C’est le samedi 7 novembre dernier qu’avait lieu la 11e Cérémonie de remise des diplômes du Cégep de Saint‑Hyacinthe. Ce sont près de 310 finissants de la promotion 2014‑2015 sont venus célébrer leur réussite, en compagnie de leurs proches. Dignitaires et membres du personnel étaient également au nombre des personnes venues souligner les années d’efforts et de détermination auxquelles se sont conformés les diplômés tout au long de leurs études collégiales. C’est donc dans une atmosphère empreinte d’émotion que les finissants se sont vu remettre leur diplôme, un à un, sur la scène.

Cette cérémonie se veut aussi l’occasion de décerner un diplôme honorifique à une personnalité qui inspire grandement par son cheminement professionnel. Cette année, le Cégep de Saint-Hyacinthe a choisi de remettre le diplôme honorifique à madame Eve Boissonnault, auteure et journaliste, et ancienne diplômée du Cégep de Saint-Hyacinthe. Elle a fait part de son parcours scolaire et professionnel aux finissants et les a encouragé à persévérer dans leur projet d’études tout en maintenant le cap sur leurs ambitions personnelles et professionnelles.

Le rituel de la sanction des études, moment où les finissants de la salle sont officiellement « diplômés du Cégep de Saint‑Hyacinthe », est toujours fort attendu lors de la Cérémonie. Et comme le veut la tradition, les diplômés ont été invités à se lever pour procéder au lancer du mortier, un moment très émouvant pour ces derniers, mais aussi pour l’assistance.

La direction du Cégep de Saint-Hyacinthe ainsi que tous les membres du personnel s’unissent pour féliciter tous les nouveaux diplômés et pour leur souhaiter le meilleur succès dans la poursuite de leurs études supérieures ainsi que dans la réalisation de leurs projets professionnels et personnels.

Pour voir en images la Cérémonie 2015 : https://www.facebook.com/remisediplomesth
 

Le lancer du mortier, moment fort émouvant de la cérémonie.

 

Remise du diplôme honorifique par le Cégep de Saint-Hyacinthe (de gauche à droite) : M. Pierre Leblanc, directeur des études et de la vie étudiante; M. Roger Sylvestre, directeur général; Mme Eve Boissonnault, diplômée honorifique 2015; M. Jacques Lussier, président du conseil d’administration; Mme Fanie-Claude Brien, directrice de la formation continue; Mme Véronique Blain, directrice des communications et des affaires corporatives; et M. Michel Gagnon, directeur des services administratifs.

– 30 –

 

Source :

Annie Ledoux, conseillère en communication
Cégep de Saint-Hyacinthe
450 773-6800 ou 514 875-4445 (Rive-Sud et Montréal), poste 2181