CÉRÉMONIE DE REMISE DES DIPLÔMES AU CÉGEP

Saint-Hyacinthe, le 10 octobre 2013. – C’est le samedi 9 novembre prochain que se tiendra la neuvième Cérémonie de remise des diplômes du Cégep de Saint‑Hyacinthe. Plus de 1000 finissants de l’enseignement régulier (programmes techniques et préuniversitaires) et de la formation continue (attestations d’études collégiales) ayant terminé leurs études collégiales au cours de l’année scolaire 2012‑2013 au Cégep de Saint-Hyacinthe, ont été invités à venir recevoir officiellement leur diplôme d’études collégiales émis par le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Science et de la  Technologie. Ce sera l’occasion pour eux de célébrer leur réussite en compagnie de leurs proches, confirmant ainsi la fin de leurs études collégiales.


L’événement se déroulera à la salle Léon-Ringuet du Cégep de Saint-Hyacinthe. Deux remises auront lieu la même journée étant donné le nombre de diplômes à remettre. La première aura lieu à 9 h 30 et honorera les finissants des programmes suivants :



  • Techniques d’éducation spécialisée (Formation continue – RAC) 

  • Techniques d’éducation à l’enfance  (Formation continue – RAC) 

  • Bureautique  (Formation continue – RAC) 

  • Bureautique et comptabilité  (Formation continue – RAC)

  • Gestion de commerces  (Formation continue – RAC)

  • Soins préhospitaliers d’urgence  (Formation continue – RAC)

  • Sciences humaines

  • DEC sans mention

  • Techniques d’éducation à l’enfance

  • Techniques de santé animale

  • Théâtre – Production

  • Interprétation théâtrale

  • Technologie d’analyses biomédicales

  • Techniques de laboratoire – Spécialisation en biotechnologies

Quant à la deuxième remise, elle aura lieu à 14 h et honorera les finissants des programmes suivants :



  • Techniques d’éducation à l’enfance (Formation continue)

  • Expert en réseau et langages informatiques (Formation continue)

  • Assurance de dommages (Formation continue)

  • Finance et comptabilité informatisée (Formation continue)

  • Techniques d’éducation spécialisée (Formation continue)

  • Sciences de la nature

  • Arts et lettres (Cinéma – Arts visuels et médiatiques – Culture et création – Exploration théâtrale)

  • Soins infirmiers

  • Techniques d’hygiène dentaire

  • Techniques de diététique

  • Technologie de la mécanique du bâtiment

  • Soins préhospitaliers d’urgence

  • Techniques de l’informatique

  • Techniques de comptabilité de gestion

  • Gestion de commerces

La remise des diplômes est toujours un moment empreint d’émotions, puisque les diplômés voient ainsi couronnées plusieurs années d’efforts. Très solennelle, la cérémonie marque une étape fort importante que les étudiants viennent de franchir. Pour plus amples renseignements, vous pouvez joindre la responsable de l’événement, Mme Marthe Duhaime, à l’adresse électronique suivante : remisediplome@cegepsth.qc.ca ou visiter le site Internet du Cégep (www.cegepsth.qc.ca – section Cérémonie remise des diplômes).


 


– 30 –


 

LE CÉGEP DE SAINT-HYACINTHE OUVRE SES PORTES

Saint-Hyacinthe, le 9 octobre 2013. – Le Cégep de Saint-Hyacinthe ouvrira ses portes à la population le dimanche 27 octobre prochain, de 13 h à 16 h 30, à l’intention plus particulièrement des étudiants de 4e et 5e secondaire, de leurs parents et amis, ainsi qu’à toute personne intéressée à poursuivre des études collégiales.

Lors de cette journée, les visiteurs pourront rencontrer des enseignants de tous les programmes techniques et préuniversitaires offerts au Cégep de Saint-Hyacinthe. Des personnes‑ressources et des spécialistes seront sur place pour répondre à toute question relative à l’admission et au contenu des programmes de l’enseignement régulier. De plus, il sera possible de visiter des locaux et des laboratoires, et de constater la qualité des équipements pédagogiques utilisés dans les programmes offerts au Cégep. Le pavillon Science et vie, la clinique d’hygiène dentaire, le centre de la petite enfance Alakazoum, le centre des médias, la salle Léon-Ringuet, le complexe sportif et plusieurs salles de cours seront ouverts au public. Les visiteurs pourront aussi obtenir des renseignements sur les activités socioculturelles et sportives, la vie au Cégep ainsi que sur les nombreuses ressources disponibles pour favoriser la réussite des étudiants.


C’est un rendez-vous au 3000, avenue Boullé à Saint-Hyacinthe. Pour plus de détails, visitez le www.cegepsth.qc.ca ou contactez-nous : 450 773-6800 ou 514 875-4445 (Rive-Sud et Montréal), poste 2208 ou info@cegepsth.qc.ca. Venez faire un tour pour en savoir plus : vous y découvrirez un cégep accueillant, accessible et où l’on réussit!


Le Cégep de Saint-Hyacinthe


Le Cégep de Saint-Hyacinthe est un collège public dynamique et novateur qui se démarque dans plusieurs pôles d’excellence, dont les techniques biologiques et agroalimentaires, les techniques humaines, les techniques de l’administration et les arts. Le Cégep de Saint‑Hyacinthe propose plus de 20 programmes d’études, dont 4 programmes d’études préuniversitaires offerts dans 7 profils, et 16 programmes d’études techniques, dont 9 sont offerts en alternance travail-études. La qualité de son enseignement, sa contribution au développement de la collectivité, son engagement actif sur la scène nationale et internationale et la qualité de ses services contribuent à bâtir sa renommée.


Le Cégep de Saint-Hyacinthe est aussi un employeur de choix : profitez des portes ouvertes pour venir rencontrer des membres de l’équipe des ressources humaines et vous informer des emplois qui y sont offerts.


 


– 30 –

La première production de l’École de théâtre du Cégep de Saint-Hyacinthe

LA NUIT DE VALOGNES

de Éric-Emmanuel Schmitt, mise en scène de Gaétan Paré


Saint-Hyacinthe, le 3 octobre 2013. – Les finissants de l’École de théâtre du Cégep de Saint-Hyacinthe vous invitent à leur premier spectacle de la saison 2013-2014, La Nuit de Valognes, dans une mise en scène de Gaétan Paré.


Éric-Emmanuel Schmitt, né en France en 1960, est connu à la fois comme dramaturge, nouvelliste, romancier et réalisateur. Installé en Belgique depuis 2002, il a été traduit en 43 langues et joué dans plus de 50 pays. Ses pièces ont été récompensées par plusieurs Molière et le Grand Prix du théâtre de l’Académie française. Tout enfant il se sentait différent, mal dans sa peau, et appelé à mettre des paroles dans le corps des autres. Ainsi explique-t-il son attrait pour la parole théâtrale. D’abord philosophe, il soutenait en 1983, sa thèse de doctorat sur Diderot et la métaphysique. Il demeurera toujours fasciné par la liberté et l’insolence de celui qu’il reconnaît comme son maître. Sa philosophie de la séduction l’anime encore aujourd’hui. En 1989, Éric-Emmanuel Schmitt vit une forte expérience spirituelle qui ouvre la voie au dialogue avec un Dieu devenu impuissant dans ce monde moderne qui choisit le Mal au lieu du Bien. C’est avec La Nuit de Valognes, sa première pièce en 1991, que l’auteur passe de la philosophie à l’écriture dramatique.



La philosophie prétend expliquer le monde, le théâtre le représenter. Mêlant les deux, j’essaie de réfléchir dramatiquement la condition humaine, d’y déposer l’intimité de mes interrogations, d’y exprimer mon désarroi comme mon espérance, avec l’humour et la légèreté qui tiennent aux paradoxes de notre destinée. Le succès rend humble : ce que je croyais être mon théâtre intime s’est révélé correspondre aux questions de beaucoup de mes contemporains et à leur profond désir de réenchanter la vie.


                                                                                               Éric-Emmanuel Schmitt


Qui choisir de plus apte à mettre en scène ce texte fondateur de l’œuvre dramatique d’Éric-Emmanuel Schmitt que Gaétan Paré ? D’abord formé en arts visuels et médiatiques, puis diplômé du programme de mise en scène de l’École Nationale de Théâtre du Canada en 2009, cet artiste prometteur a été gagnant du prix John Hirsch  en 2012. Cette distinction est décernée au fondateur du Théâtre de la Pacotille en tant que jeune metteur en scène dynamique et engagé, dont l’intérêt est marqué pour les écritures contemporaines d’ici et d’ailleurs. Il a participé à une quinzaine de mises en scène. On se souviendra de ses créations récentes, Les Morb(y)des au Théâtre de Quat’Sous et Hamlet est mort. Gravité Zéro Aux Zécuries, qui ont à la fois séduit le public et suscité des controverses.


 


Représentations :     du vendredi 25 octobre au jeudi 31 octobre 2013 à 20 heures (matinée le dimanche à 16 heures, relâche le lundi) à la salle Léon-Ringuet du Cégep de Saint-Hyacinthe – 3000, avenue Boullé.


Réservations :          (450) 773-6800 ou (514) 875-4445 (Rive-Sud et Montréal), poste 2408


Tarif :                         10 $ (5 $ sur présentation de la carte d’étudiant)

Les billets sont en vente à la Coopérative étudiante du Cégep et à l’entrée de la salle les soirs de représentation.


 


– 30 –

Joueurs de la semaine RBC Pier-Olivier Grand-Maison et Vincent Gervais

MONTRÉAL (7 octobre 2013) – La  Ligue de Hockey Junior AAA du Québec a annoncé aujourd’hui ses joueurs de la semaine RBC pour la période se terminant le 6 octobre.

Vincent GervaisLe titre du joueur offensif revient à l’ailier gauche Pier-Olivier Grand-Maison du Titan de Princeville alors que celui du joueur défensif a été décerné au gardien de but Vincent Gervais des Lauréats
de Saint-Hyacinthe
.

Le joueur offensif de la semaine, Pier-Olivier Grand-Maison du Titan de Princeville  a largement contribué aux 3 victoires de son équipe  avec une fiche de 3 buts, 7 passes et 10 points incluant 2 buts en avantage numérique et un différentiel de +3. L’ailier gauche de 19 ans a débuté la dernière semaine en récoltant 2 passes dans la victoire de 5-0 du Titan à Longueuil jeudi le 3 octobre. Le lendemain, il a marqué un but en plus de se faire complice de cinq autres dans le triomphe de 9-1 sur les Mustangs de Vaudreuil-Dorion avant de compléter son excellente semaine de travail dimanche le 6 octobre en marquant 2 buts dans une victoire de 4-3 à Saint-Léonard. Jusqu’à présent cette saison, Grand-maison occupe le 3e rang chez les meilleurs pointeurs du Titan avec une fiche de 7 buts, 12 passes et 19 points en 10 matchs. Au scrutin, il a devancé son coéquipier, le joueur de centre Marc-Anthony Therrien et l’ailier gauche Michael Rhéaume des Cougars du Collège Champlain de Sherbrooke.

Pier-Olivier Grand-Maison Au niveau défensif, l’honneur revient au gardien de but Vincent Gervais des Lauréats de Saint-Hyacinthe. Au cours de la dernière semaine, Gervais a triomphé à ses deux départs où il n’a alloué que 3 buts sur 66 tirs pour une moyenne de 1:50 but alloué par match et un pourcentage d’efficacité de .955%. Le gardien de 18 ans a débuté la dernière semaine en allouant 1 but sur 34 tirs dans une victoire de 4-1 sur les Mustangs de Vaudreuil-Dorion samedi le 5 octobre alors que le lendemain il a cédé sur 2 des 32 tirs dirigés sur sa cage pour conduire les Lauréats à une victoire de 8-2 sur les Montagnards de Sainte-Agathe. Jusqu’à présent cette saison, Gervais a compilé une fiche de 4 victoires et 6 revers en 11 matchs, allouant 45 buts sur 356 tirs pour une moyenne de 4:38 buts alloués par match et un pourcentage d’efficacité de .874%. Au scrutin, il a devancé les défenseurs Mathieu Roy du Titan de Princeville et Zachary Borsoi des Cougars du Collège Champlain de Sherbrooke.