Une enseignante du Cégep de Saint-Hyacinthe publie un livre à l’intention des étudiants en santé dentaire publique

Saint-Hyacinthe, le 2 novembre 2011. – Suzanne Turmel, enseignante en Techniques d’hygiène dentaire au Cégep de Saint-Hyacinthe, vient de publier un livre intitulé L’hygiéniste dentaire en santé publique. Tout a commencé en 2003 alors qu’elle voulait préparer un complément à ses notes de cours pour ses étudiants. Elle s’est vite rendu compte, au fil des recherches, qu’il n’y avait aucun écrit traitant de l’hygiéniste dentaire en santé publique au Québec. Ainsi est né ce document qui a tôt fait de dépasser son objectif pour devenir un ouvrage de référence.

L’un des principaux objectifs de cet ouvrage est de démystifier notre système de santé, les politiques et règles en santé publique et comment s’incarnent les tâches de l’hygiéniste dans ce contexte de travail. Cet outil pratique s’adresse d’abord aux étudiants de Techniques d’hygiène dentaire, mais se veut aussi un document de référence pour les maîtres de stages, le personnel des centres de santé et de services sociaux (CSSS) ou pour toute personne s’intéressant à la profession. 


Cet ouvrage permet de développer les savoirs professionnels des élèves inscrits en Techniques d’hygiène dentaire et d’engager une réflexion sur leur orientation de carrière en santé publique. Trois modules portent respectivement sur 1) les compétences et les aptitudes des hygiénistes dentaires, 2) leurs tâches et responsabilités, 3) de même que l’approche et les attitudes professionnelles au regard de la clientèle. À l’intérieur de ces modules, des compétences pour intervenir dans le milieu sont développées :



  • analyser la fonction de travail;

  • appliquer des mesures de protection universelle;

  • appliquer des mesures de santé et sécurité;

  • effectuer des tâches administratives liées au milieu de travail;

  • dépister des maladies buccodentaires;

  • savoir communiquer de façon professionnelle avec la clientèle et l’équipe de travail; 

  • enseigner les mesures de prévention en santé dentaire;

  • intervenir en santé dentaire préventive.

Mais, l’acquisition de connaissances n’est pas la seule finalité; elle est complétée par un savoir agir en milieu de stage où l’élève s’engage activement dans des activités préparatoires, de parcours et de fin de chapitre de même que dans une réflexion évolutive sur son projet.


Suzanne Turmel a bénéficié du support du Centre collégial de développement de matériel didactique (CCDMD). Ce Centre conçoit à l’intention du personnel enseignant et des élèves de l’ensemble du réseau collégial du Québec des ressources informatisées et des documents imprimés. Le choix des projets s’effectue dans le cadre d’un appel de projets annuels. Pour tout projet approuvé, le CCDMD fournit aux enseignants l’encadrement pédagogique, technique et administratif nécessaire tout au long des étapes de la production du matériel.


Le livre est disponible à la Coopérative étudiante du Cégep de Saint-Hyacinthe et au Centre collégial de développement de matériel didactique.



Suzanne Turmel en présence de la présidente et directrice générale de l’Ordre des hygiénistes dentaires du Québec.


 



Suzanne Turmel en présence de collègues du département de Techniques d’hygiène dentaire.


 

Des étudiants allophones du Cégep de Saint-Hyacinthe sont récompensés pour leur maîtrise du français

Saint-Hyacinthe, le 3 novembre 2011. La Société Saint-Jean-Baptiste Richelieu-Yamaska (SSJBRY) et le Cégep de Saint-Hyacinthe, dans leur volonté de valoriser la langue française, ont récompensé des étudiants allophones en apprentissage au Cégep. 

Ainsi, pour encourager les étudiants étrangers à apprendre le français, à bien le parler et à bien l’écrire dans le cadre d’une activité d’intégration dans le milieu, la Société Saint-Jean-Baptiste a organisé un concours d’écriture auprès des étudiants allophones inscrits au Cégep. Ceux-ci devaient d’abord visiter l’exposition de Luce Pelletier, « Toucher l’instant », qui se tenait au centre Expression jusqu’au 23 octobre. Ensuite, ils devaient rédiger un texte inspiré de cette exposition.

Un jury formé de trois personnes du milieu des lettres a jugé les textes et a désigné trois textes gagnants. Un premier prix a été remis par la SSJBRY à M. Leonardo Rotband, un deuxième prix a été décerné par le Cégep de Saint-Hyacinthe à Mme Madelie Nkoy Mpwo et un troisième prix est allé à M. Youssef Madhouri. Des bourses ont été remises à chacun des étudiants lauréats.

C’est lors d’une activité sous la présidence d’honneur de Victor Cova Correa, conteur vénézuélien invité dans le cadre de la Quinzaine interculturelle du Cégep, que les lauréats ont reçu leur prix au Cégep de Saint-Hyacinthe le 26 octobre dernier. Parmi les autres partenaires de ce projet, mentionnons le journal Mobiles, le centre Expression et le Festival interculturel du conte du Québec.

Les textes seront prochainement publiés dans le journal Mobiles.

http://www.journalmobiles.com/spip.php?article158

– 30 –

Un nombre record de visiteurs aux portes ouvertes du Cégep

Saint-Hyacinthe, le 27 octobre 2011. Pas moins de 1979 personnes ont franchi les portes du Cégep, le dimanche 23 octobre dernier, dans le cadre de la journée Portes ouvertes. L’édition 2011 a obtenu un franc succès en accueillant une clientèle majoritairement composée de jeunes du secondaire et de leurs parents, ainsi que d’adultes intéressés à poursuivre des études.

Professeurs, étudiants, membres de la direction, employés professionnels et de soutien ont tout mis en œuvre pour assurer le franc succès de cette journée. Ils ont réservé aux visiteurs un accueil convivial et généreux, fiers de démontrer leur savoir-faire, leurs installations et leur passion pour la formation des étudiants du Cégep de Saint‑Hyacinthe. Chacun des départements a su faire connaître aux visiteurs les programmes et services offerts tout en démontrant leur sentiment d’appartenance et de fierté.

Parmi les nombreux commentaires formulés par les visiteurs, il faut mentionner la réussite de l’organisation de l’événement, l’appréciation de la présence d’étudiants aux différents stands et laboratoires, la pertinence et la clarté des renseignements donnés, la disponibilité, le dynamisme, la compétence et la passion des membres du personnel présents, de même que la chaleur de l’accueil et la qualité des lieux. Bon nombre des visiteurs provenaient de la région immédiate de Saint-Hyacinthe, mais nous avons également accueilli des gens en provenance de Napierville, Valleyfield, Victoriaville, Sherbrooke et Lévis.

L’événement Portes ouvertes, qui a lieu chaque année au Cégep à la fin du mois d’octobre, est une tradition fort appréciée des futurs étudiants. Prochain rendez-vous : le 21 octobre 2012.

Pour les candidats éventuellement intéressés à déposer une demande d’admission au Cégep de Saint-Hyacinthe et qui n’auraient pu participer à la journée Portes ouvertes, veuillez noter qu’il y aura des rencontres d’information le 25 janvier 2012. À cette occasion, des professeurs et des étudiants donneront des informations sur le programme choisi. Cette activité inclura aussi, s’il y a lieu, une visite des laboratoires. De plus, des professionnels seront présents pour répondre à vos questions sur le cheminement pédagogique. Pour vous inscrire, vous devez remplir le formulaire disponible sur le site Internet du Cégep – www.cegepsth.qc.ca – ou téléphoner au 450 773-6800, poste 2208.

– 30 –