Une augmentation de 50 % depuis 2007

Une autre année marquée par une hausse de la clientèle étudiante à l’enseignement régulier

Saint-Hyacinthe, le 25 août 2011. – La rentrée scolaire 2011 2012 a eu lieu le lundi 22 août. Plus de 4100 étudiants ont choisi le Cégep de Saint-Hyacinthe pour poursuivre ou entamer des études collégiales afin de réaliser leurs aspirations professionnelles. Parmi eux, près de 1900 en sont à leur première année. En termes de clientèle, mentionnons que cette rentrée scolaire est la plus importante que le Cégep de Saint-Hyacinthe ait connue à ce jour. Depuis 2007, on note une augmentation de clientèle de 50 %.


Déjà, afin de commencer leur année en beauté, les nouveaux étudiants avaient été accueillis la semaine précédente. Une excellente façon de rencontrer leurs camarades de classe, de connaître leurs professeurs et les exigences de leur programme d’études, de même que tous les services qui leur seront offerts.


Des activités d’accueil visant à favoriser l’intégration des élèves se sont déroulées tout au long des 1re et 2e semaines de cours : animation festive, stands d’information, service de guide et d’accompagnement, visite guidée de la Ville et foire d’activités.


Dans un contexte d’augmentation de la clientèle et de protection de l’environnement, cette année est marquée par l’introduction de la Passe écolo et une promotion du covoiturage. Tous les étudiants à temps plein à l’enseignement régulier ont accès aux services de transport en commun de la Ville de Saint-Hyacinthe, de la MRC des Maskoutains et du CITVR (circuits 200 entre Longueuil et Saint-Hyacinthe, circuit entre Sainte-Julie et Saint-Hyacinthe ainsi que les circuits locaux). Ceux qui, d’autre part, se prévalent d’un service de covoiturage peuvent bénéficier de nombreux avantages. Les étudiants peuvent avoir recours à un site d’inscription au covoiturage en ligne pour participer à ce projet.


L’équipe du personnel est fin prête à relever de nouveaux défis et à s’engager au maximum pour assurer la réussite de tous les étudiants. Ceux qui seraient intéressés à connaître les programmes et services offerts au Cégep de Saint-Hyacinthe, ou à venir voir quels défis s’offrent à eux, sont les bienvenus aux Portes ouvertes du Cégep qui se tiendront le dimanche 23 octobre 2011 de 13 h à 16 h 30.


Groupe CTT

Groupe CTT

Sous le signe de l’innovation

Inauguration du Pavillon des textiles techniques innovants du Groupe CTT du Cégep de Saint-Hyacinthe.

Pour le Cégep de Saint-Hyacinthe et le Groupe CTT, centre de transfert
technologique en textiles, les 6,4 millions de dollars octroyés par les différents paliers de gouvernement
(MDEIE, MELS et le gouvernement du Canada par le biais de la Fondation canadienne pour l’innovation)
arrivent à un moment critique dans l’histoire de l’industrie des textiles techniques. Un nouveau Pavillon des
textiles techniques innovants attenant au Groupe CTT est inauguré aujourd’hui en présence de nombreux
invités d’honneur. Destiné aux activités de recherche et développement sur les textiles et matériaux
intelligents utilisés en génie civil, en aérospatiale ou dans le domaine du transport, ce Pavillon facilitera
le développement technologique des entreprises positionnées dans des secteurs-clés d’une économie à
haute valeur ajoutée.

« Ce nouveau Pavillon, doté de quatre laboratoires et 25 espaces de travail, sera dédié à la réalisation
de projets Innovants qui mettront à profit les expertises combinées du Groupe CTT et des entreprises
textiles, sans négliger la collaboration avec les autres organisations dont certaines sont présentes
avec nous aujourd’hui, le Fonds québécois de la recherche sur la nature et les technologies (FQRNT),
l’Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail (IRRST) et l’École de technologie
supérieure (ÉTS) : d’où l’Innovation en Partenariat » a souligné le président directeur général du
Groupe CTT, M. Mlynarek.

« La Fondation canadienne pour l’innovation (FCI), est fière de contribuer à l’avancement du savoir et de
rehausser la qualité de la recherche et de la formation dans ce domaine crucial qu’est l’industrie des
textiles techniques innovants », a souligné Gilles G. Patry, président-directeur général de la FCI. « Notre
contribution financière au Groupe CTT du Cégep de Saint-Hyacinthe correspond en tous points à
notre mission ».

À titre d’exemples, dans ce nouveau Pavillon, des travaux de R et D seront entrepris dans les domaines
suivants :

1- Textiles intelligents aux fins de surveillance médicale et de communication pour les multiples applications de la protection (sécurité, santé, militaire, etc.) ;
2- Textiles 3D préformés pour les applications aéronautiques et autres applications dans le transport ;
3- Matériaux flexibles à la base du textile pour les applications en construction durable ;
4- Matériaux textiles pour le secteur aérospatial ;
5- Éco-textiles, afin d’offrir aux consommateurs des vêtements spécialisés – certifiés Vert – qui rencontrent des spécifications rigoureuses en matière d’utilisation de produits chimiques ;
6- Textiles techniques et matériaux inflammables pour la sécurité, la protection et le confort des pompiers du futur et dans les autres secteurs des transports dont l’aéronautique et l’automobile.
Grâce à l’ajout de ces laboratoires, le Groupe CTT peut maintenant soutenir davantage l’industrie en prolongeant sa vaste gamme de services techniques, commerciaux et de réseautage, ainsi que de recherche et développement, services axés sur le principe de l’innovation.

D’autre part, le développement de plus en plus important des activités de recherche au Cégep de Saint-
Hyacinthe, notamment par le biais de ses centres de transfert technologique, en plus d’avoir des impacts
majeurs sur de nombreuses entreprises, se répercutent et continueront de se répercuter sur l’institution :

• d’abord en rendant la formation des étudiants plus polyvalente et encore plus intégrée au marché
du travail : des étudiants ont ainsi la chance d’agir comme assistants de recherche et de s’intégrer
très concrètement à un milieu de travail,
• et d’autre part en faisant partager l’expertise des enseignants.

Notons que le Cégep de Saint-Hyacinthe offre une variété de programmes d’études touchant des domaines
de pointe tant à l’enseignement régulier qu’à la formation continue, et dispose d’un nombre imposant de
spécialistes chevronnés appelés à contribuer à leur développement.

Avec cette industrie qui fait appel à des équipes pluridisciplinaires, des étudiants de quatre programmes
d’études ont fait, cette année, des stages au Groupe CTT : en Biotechnologies, en Informatique, en
Sciences de la nature (physique et en chimie) et même en Production théâtrale. Avec l’année qui vient,
d’autres secteurs de formation seront appelés à apporter leur contribution à ce projet d’envergure : Soins
infirmiers et Technologie de la mécanique du bâtiment.

Déjà, le Groupe CTT est l’un des centres de transfert de technologie les plus performants au Québec de
par son volume d’activités. Ce nouveau Pavillon permettra d’aller encore plus de l’avant et de continuer
d’être un pionnier dans le domaine des textiles techniques innovants. Roger Sylvestre, directeur général
du Cégep de Saint-Hyacinthe, précise : « L e Groupe CTT est entre bonnes mains. C’est sous la direction
et grâce au dynamisme de son président directeur général, Jacek Mlynarek, que le Groupe CTT a connu
et continuera sans doute de connaître une croissance remarquable de ses activités, du nombre de ses
employés et de ses clients, de son chiffre d’affaires ainsi que de ses activités de recherche orientées vers
de nouveaux textiles industriels à base de matériaux de plus en plus performants. L’Expo Hightex, lieu
privilégié de maillage technologique et commercial, fêtait d’ailleurs cette année son 10e anniversaire. »

Le Groupe CTT est un chef de file non seulement en tant que centre de transfert technologique, mais
aussi en tant qu’initiateur et réalisateur de projets structurants pour l’industrie et, conséquemment, un lieu
privilégié pour la recherche.