Quelque part au Bic par Éric Lamontagne

Date réalisation : 2012

Technique utilisée : acrylique et huile sur toile

Dimensions de l'oeuvre : 101,5 x 86,5 cm

Descriptif

Ce tableau fait partie d’une série intitulée Road Painting dans laquelle l’artiste a conjugué sa passion pour la peinture au plaisir de faire de la route en voiture. Au cours de voyages qui l’ont mené un peu partout au Québec, dont aux abords du fleuve Saint-Laurent, il a capté en photo des paysages qu’il a traités par la suite en atelier.

De manipulations numériques aux effets picturaux, les tableaux de cette série contiennent une myriades de signes confondant les moyens plastiques et ce qu’ils représentent. Chaque tableau contient alors l’histoire de sa fabrication (passage d’une technique à l’autre, matérialité de la pâte picturale, toile laissée vierge) embrouillant ainsi le rapport au lieu dépeint. Ce « quelque part », désigné par le titre rend imprécis le site particulier choisi au parc du Bic. L’artiste nourrit son approche du paysage de cette ambivalence, rappelant qu’il était là pour saisir son modèle sur le motif, mais que, depuis, l’image a migré dans un ailleurs transformé par son imaginaire et les atours de la peinture, à commencer par sa capacité à faire illusion. Dans ce projet comme dans les plus anciens, qui épousaient la forme d’installations audacieuses, l’artiste montre que le pouvoir de l’image repose sur ses capacités fabulatrices. Le road trip s’inscrit dans la foulée de d’autres sujets liés au souvenirs et à la mémoire que l’artiste mettaient en scène (une photo d’archive, le sous-sol de son enfance, un voyage en train…) et avec lesquels aussi il traitait plus généralement de l’histoire de l’art, de la peinture et du métier de peintre.