Manifestation pour la mémoire des quais par Maryse Goudreau

Date réalisation : 2012

Technique utilisée : Photographie en collodion humide (impression sur papier Museum)

Descriptif

Dans son travail où l’image ancienne, qu’elle soit carte postale, document d’archive ou portrait, joue un rôle important, Maryse Goudreau s’attache aux paysages de sa Gaspésie natale dont elle souhaite garder vivante la mémoire. Dans Manifestation pour la mémoire des quais, elle a jeté son dévolu sur les quais de pêche, à l’heure où ces infrastructures longtemps névralgiques pour la vie sociale et économique de l’est du Québec sont laissées à l’abandon.

De quai en quai, en Gaspésie ou dans les Maritimes, elle a invité les populations à se rassembler pour photographier comme ici, à Chandler, ce moment où ils ont symboliquement repris possession de leur quai. Le procédé ancien qu’elle a employé pour la photographie est à l’image de ces ruines en devenir que sont les quais. Or, l’intervention de l’artiste vient contrer l’érosion des souvenirs et l’impact néfaste que ce phénomène pourrait avoir sur le tissu social. La facture de la photo, qui rappelle un document ancien, montre une foule des années 2000, présence anachronique qui fait ressortir le lien qui existe entre le présent et le passé, entre la population d’aujourd’hui et ses racines. Ce faisant, avec l’image, l’artiste crée un prétexte pour redonner à une population les moyens de se raconter, quitte à réinventer les récits qui ont fait l’importance du quai dans leur identité personnelle et collective.