Le Cégep de Saint-Hyacinthe obtient le « Niveau 2 » de la certification Cégep Vert du Québec

Saint-Hyacinthe, le 25 août 2010. – C’est avec une immense fierté que le Cégep de Saint‑Hyacinthe recevait récemment le « Niveau 2 » de la certification Cégep Vert du Québec. Cette certification annuelle touche l’ensemble de la communauté collégiale et invite à la concertation dans une perspective d’amélioration continue et de développement responsable et viable. La certification Cégep Vert du Québec a pour objectif d’aider les collèges et cégeps à se doter de structures de gestion environnementale selon un principe d’amélioration continue et à intégrer l’éducation relative à l’environnement afin de sensibiliser l’ensemble des acteurs impliqués dans la vie de l’établissement. 

Voici les actions que le Cégep de Saint-Hyacinthe a réalisées pour atteindre le « Niveau 2 » :

  • Rédiger et adopter une politique environnementale propre au Cégep;
  • Fonder un CACE (Comité d’Action et de Concertation en Environnement);
  • Dresser un bilan environnemental initial valide pour 5 ans et un plan d’action hiérarchisé;
  • Réaliser 14 activités de sensibilisation au sein du Cégep;
  • Recevoir 4 formations relatives à l’environnement (FRE);
  • Recevoir 6 formations supplémentaires relatives à l’environnement (FRE);
  • Élaborer et mettre en œuvre le plan d’action annuel;
  • Embaucher une ressource spécialisée en environnement.

Plus concrètement, diverses activités ont été mises sur pied par le club EnVIEro, le Service à  la vie étudiante et plusieurs enseignants dont celles-ci : concours, salon de l’auto partagée, projets de covoiturage, compostage domestique, semaine environnementale et formations sur l’environnement. 

Le Cégep est fier de pouvoir compter sur une ressource spécialisée en environnement depuis le mois de février 2010 pour l’appuyer dans ses démarches et dans la mise en œuvre des activités mises sur pied. Il s’agit de madame Ana Cristina Silveira, une biologiste de formation qui poursuit actuellement une maîtrise en gestion de l’environnement. Son principal défi est d’instaurer au Cégep de Saint-Hyacinthe une culture du développement durable afin qu’il devienne un acteur majeur dans la formation des écocitoyens de demain.

Mentionnons qu’en 2010, le nombre d’institutions certifiées Cégep Vert du Québec s’élève à 49 à travers la province. C’est dix fois plus que lors de la création de la certification il y a six ans. Le programme est divisé en quatre niveaux de certification permettant d’implanter des bases solides selon une intégration réaliste, structurante et durable. L’atteinte du niveau de certification « Excellence », qui reflète l’amélioration continue en matière de gestion environnementale, est le point culminant de cette démarche institutionnelle évolutive. Avec les efforts de tout un chacun, le Cégep de Saint-Hyacinthe vise atteindre ce niveau au cours des prochaines années.

 

De gauche à droite : Jérôme Normand, directeur général d’ENvironnement JEUnesse; Janie‑Claude Marchand, chargée de projet Cégep vert du Québec; Michel; Gagnon, directeur des Services administratifs au Cégep de Saint-Hyacinthe; Line Robillard, directrice adjointe aux études au Cégep de Saint-Hyacinthe; et Yannick Chorlay, coordonnateur Cégep Vert du Québec.

 

– 30 –